Accueil
Attentat de Nice: les incessants repérages du terroriste du 11 au 14 juillet 2016
Partager

Attentat de Nice: les incessants repérages du terroriste du 11 au 14 juillet 2016

Un article rédigé par Stèvelan Chaizy-Gostovitch - RCF Nice Côte d'Azur, le 28 octobre 2022  -  Modifié le 28 octobre 2022

La cour spécialement composée de Paris a analysé les repérages de Mohamed Lahouaiej Bouhlel. Une façon de faire parler le terroriste abattu. Il s'agit de comprendre ses déplacements. Exemple avec le 11 juillet 2016: ce jour-là, le terroriste est passé aux quatre coins de Nice. 

C'est ici, sur cette chaussée réservée aux piétons et désormais protégée que le terroriste a circulé à bord de son 19 tonnes pour faire des repérages du 11 au 14 juillet 2016 - Photo RCF C'est ici, sur cette chaussée réservée aux piétons et désormais protégée que le terroriste a circulé à bord de son 19 tonnes pour faire des repérages du 11 au 14 juillet 2016 - Photo RCF

Un enquêteur anonymisé de l'antiterrorisme derrière une vitre opaque. Il liste 15 repérages de l'auteur de l'attaque sur la Promenade des Anglais dont 9 avec le véhicule qui va servir à commettre l'inimaginable.

 

Entre 9h13 et 9h47, le 11 juillet 2016, il fait un premier repérage. "Une circulation sans excès mais avec les feux de détresse déclenchés". Lors de ce repérage, à 9h32, il s'engage sur la piste cyclable devant la grande chaise de SAB". 9h37, il roule sur le trottoir de la Promenade des Anglais puis il se réengage sur les voies de circulation. "Pour nous, c'est le premier repérage pour planifier son attentat" explique l'enquêteur. Un trajet "qu'il fera très régulièrement" et qui est capté par les caméras de vidéosurveillance. 

 

Le camion de 19 tonnes est aperçu sur une petite partie de l'image en haut à gauche. Un moment très furtif alors qu'un autre camion plus petit s'engage sur la voie piétonne. 9h36, il fait une marche arrière puis demi-tour sur le trottoir. Sur la caméra face au Méridien, on voit le camion à faible allure sur le trottoir, feux de détresse enclenchés. Le véhicule est plus imposant mais la scène est à l'époque banale. 

 

 

Mesure de la hauteur du camion et observation des pergolas

 


Photographies, téléphonies, font parler celui qui n'est pas là pour s'expliquer. Une photo de la plage à 18h30, un retrait d'argent à 19h toujours le 11 juillet 2016: cette fois-ci il est à vélo. Entre 22h et 23h30, nouveau repérage et trajet identique en arrivant par Fabron à 22h27 c'est-à-dire à la même heure que son dernier trajet le 14 juillet. Ce 11 juillet, son camion reste 40 minutes sur le quai des Etats-Unis. Il y est repéré à 22h35 et à 23h16. Cela fait au total, quatre passages en camion et un passage à vélo.

 

Il va passer du temps autour des pergolas. Il souhaite mesurer son camion lorsqu'il passe dans le quartier de l'Ariane. Une journée chargée et de multiples trajets aux quatre coins de Nice, repérés par 31 caméras. Le 12 juillet, à nouveau des repérages. Le terroriste récupère un pistolet et fait encore le même trajet. Voie Mathis, Fabron, Promenade des Anglais. 6h32, une autre vidéo permet d'observer cette circulation du camion qui monte sur le trottoir. Cette fois, la caméra capte une image détaillée et précise sur quelques secondes

 

 

Le 13 juillet il repère le rond-point à partir duquel il va s'élancer le lendemain au boulevard de Cambrai. Il opère à 7h du matin une tentative de passer sous une pergola de la Promenade des Anglais. Il prendra le même chemin le 14 juillet au soir. Il est alors 6h54, et le camion passe devant une caméra lorsqu'il pénètre sur la voie piétonne avant les pergolas. Le conducteur prend soin de se garer côté mer à côté d'un restaurant de plage. La scène dure un petit moment. Le camion bouge en direction des pergolas. Il s'engage puis finalement recule à faible allure. avant de repartir sur la Promenade. Ce 13 juillet à nouveau aux alentours de 22h, comme le 11 juillet, il circule sur la Promenade aux mêmes heures que pour la commission de l'attentat du 14 juillet. On en est alors à 8 repérages à bord du véhicule. 

 

 

Les nombreux déplacements du 14 juillet

 

 

Le 14 juillet, à 7h12, le terroriste est à vélo sur la Promenade des Anglais. Puis à 8h26, il va à nouveau circuler sur le Bd de Cambrai puis sur la Promenade des Anglais et retour à son domicile. Les trajets se ressemblent d'un jour à l'autre. Déplacement toujours mystérieux en revanche: celui de midi autour du boulevard Gorbella. 13h43: il se rend à nouveau à vélo sur la Promenade. 15h29: il observe l'installation d'une scène puis fait des passages réguliers. 16h02: Mohamed Laouhaiej Bouhlel fait un selfie au passage d'un char.

 

 

Nouveau passage à 19h14 à vélo sur la Promenade des Anglais. 19h26, il fait un selfie avec trois jeunes hommes qui font partie du défilé du 14 juillet 2016 et qui représentaient la Résistance. Le terroriste passe une bonne partie de la journée sur le bord de mer et il est encore repéré par une caméra de vidéosurveillance à 20h23. Il va finir, dans la soirée, par se positionner avec le camion avant la commission de l'acte terroriste en prenant les mêmes rues que lors des repérages

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don