Accueil
Attaque terroriste: la colère d'un prêtre niçois
Partager

Attaque terroriste: la colère d'un prêtre niçois

Un article rédigé par Rédaction - RCF,  -  Modifié le 29 octobre 2020
"Ma première réaction, qui n'est pas très catholique, c'est de la colère." Curé à Nice, le Père Gil Florini réagit après l'attaque dans l'église Notre-Dame de l’Assomption.
podcast image par défaut

 

"Ma première réaction, qui n'est pas très catholique, c'est de la colère." Curé de la paroisse de Saint-Pierre d'Arène et doyen de Nice Centre, le Père Gil Florini exprime sa colère et sa tristesse après l'attaque perpétrée dans la basilique Notre-Dame de l’Assomption. Il répond à Stèvelan Chaizy-Gostovitch.

 

Nice, une ville éprouvée

"Nice a déjà été victime d'attentats", rappelle le Père Florini. La ville a déjà subi en effet deux attentats terroristes : le 3 février 2015, trois militaires ont été agressés devant un centre communautaire juif et l'attaque du 14 juillet 2016 sur la Promenade des Anglais a fait 86 victimes. "Il y a eu ce professeur qui a été égorgé il y a quelques temps et je me dis quand même qu'à un moment, il faut, sans donner la faute à quelqu'un en particulier, que le premier service que doit rendre une autorité aux gens dont elle a la charge, c'est la sécurité."

 

Le risque d'attentat était connu

Dès le 4 octobre, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin alertait sur Europe 1 : "Le risque d’attentat en France est très important". Moins de deux semaines après, l'enseignant Samuel Paty était assassiné le 16 octobre. Comme le rappelle le Père Florini, "on savait malheureusement qu'il y allait avoir un risque d'attentat accru, la direction de la police [nationale] l'avait écrit il y a deux jours". Si la "colère est le première sentiment", le Père Florini ne cache pas sa "tristesse", lui qui connaissait l'une des victimes.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don