Accueil
Assurer la sécurité des jeunes, la principale mission des 25.000 volontaires aux JMJ de Lisbonne
Partager

Assurer la sécurité des jeunes, la principale mission des 25.000 volontaires aux JMJ de Lisbonne

Un article rédigé par Pierre-Hugues Dubois, Odile Riffaud - RCF, le 31 juillet 2023  -  Modifié le 31 juillet 2023
JMJ de Lisbonne 2023 Assurer la sécurité des jeunes, la principale mission des 25.000 volontaires aux JMJ de Lisbonne

En ce lundi 31 juillet, plusieurs milliers de pèlerins convergent vers la capitale portugaise. Assurer la sécurité des jeunes durant les grands rassemblements des JMJ, c'est la principale mission des 25.000 volontaires recrutés pour les Journées mondiales de la jeunesse de Lisbonne. 

Pas moins de 25.000 volontaires ont été recrutés par le comité d'organisation des JMJ de Lisbonne ©JMJ Lisboa 2023 Pas moins de 25.000 volontaires ont été recrutés par le comité d'organisation des JMJ de Lisbonne ©JMJ Lisboa 2023

 

Répartis aux quatre coins du Portugal depuis une semaine les jeunes des JMJ convergent tous en ce lundi vers Lisbonne. Pour encadrer cette foule de jeunes pèlerins qui déferlent sur la capitale portugaise, le comité d’organisation des JMJ a recruté pas moins de 25.000 volontaires, repérables grâce à leur tee-shirt jaune. On compte sur eux pour assurer la logistique ou les réseaux sociaux mais surtout la sécurité des pèlerins lors des grands rassemblements où ils seront plusieurs milliers. Reportage de Pierre-Hugues Dubois.

 

 


 

LES JMJ DE LISBONNE, UN ÉVÉNEMENT À SUIVRE EN DIRECT SUR RCF

Proposées par l'Église catholique, les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) rassemblent plus d’un million de jeunes du monde entier. Près de 40.000 Français sont attendus du 1er au 6 août à Lisbonne, c'est la troisième plus grosse délégation. RCF, avec Radio Notre-Dame, se mobilise pour vous faire vivre ces temps de prière, de fête et de partage.

> En savoir plus

 


 

 

 

La sécurité : principale mission des volontaires

 

La plupart sont arrivés au Portugal il a plusieurs jours, le temps de suivre des formations. Logés dans une école publique à l’ouest de Lisbonne, 450 volontaires français sont déjà à pied d’œuvre, malgré la fatigue. Parmi eux, Charles, du diocèse d’Arras. En ce lundi matin, il s’apprête à partir pour le parc du Tage, où auront lieu la veillée puis la messe finale des JMJ. "Avec les équipes sécurité ou va pouvoir faire un peu repérage sur les lieux et un peu mieux comprendre la mission qui sera la nôtre sur place", explique-t-il. Le parc du Tage renommé le temps des JMJ, "camp de la grâce".

 

 

→ À LIRE : Ce défi lancé par le pape François aux organisateurs des JMJ de Lisbonne

 

 

Éviter les mouvements de foule au moment du passage de la papamobile

 

La veille, ce dimanche, Charles était en repérage au parc Édouard-VII - "la colline de la rencontre" pour les jmjistes. C’est là en effet que se tiendra, ce jeudi 3 août à 18h, la cérémonie d'accueil du pape. L’objectif de Charles et son équipe était de "comprendre la complexité du site" pour, je jour J, "éviter les mouvements de foule si la papamobile se pointe juste en bas de notre zone qui est assez pentue et qui pourrait faire effet domino avec les pèlerins".


 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don