Accueil
Arrêtons de croire que nous avons toujours le temps
Partager

Arrêtons de croire que nous avons toujours le temps

RCF Sarthe,  -  Modifié le 16 mars 2021
Vu de la sarthe Arrêtons de croire que nous avons toujours le temps
Aujourd'hui Auberi Maitrot rend hommage a une personne qui l'a profondément marquée.

Aujourd’hui j’allais vous parler de ce que nous faisions il y a un an, de cette insouciance du lendemain qui nous semble si lointaine aujourd’hui... Et puis j’ai appris la disparition d’une Dame que j'estime énormément... Sœur Elisabeth était la doyenne de la Maison de retraite de Bonnière au Mans, juste derrière la radio... Malgré les années et le poids de la vieillesse, sœur Élisabeth rayonnait... Elle incarnait la joie... Depuis un an et le début de cette crise, elle remontait le moral de ses camarades d’étages effaçant le manque de convivialité dû aux mesures sanitaires...
Je me souviens de notre rencontre... Un après-midi de juillet 2018...  Elle m’attendait avec son chapelet assise confortablement dans son fauteuil... Elle m’a raconté son parcours de foi pendant près de 3h... Ses parents, la peine qu’elle pensait leur avoir fait en entrant dans les ordres, ces dizaines de jeunes filles égarées,  devenue grand-mère aujourd’hui, qu’elle a aidé dans leur jeunesse.... Nous avons ri... Et versé quelques larmes aussi en l’écoutant se remémorer cette vie donnée aux autres et au Seigneur...
Sœur Elisabeth fait partie de ses rencontres qui marquent... De celles qui nous remplissent d’un doux sentiment, mélange de chaleur et d’apaisement... Pour être très honnête avec vous je pense que c’est grâce à ce petit bout de femme de 104 ans à l’époque que j’ai commencé mon chemin vers la foi... Pendant l’interview sœur Elisabeth m’a beaucoup répété qu’elle a juste fait ce qu’elle a pu, que ce n’était surement pas assez mais qu’elle espérait quand même avoir eu une belle vie... Cette joie, cette humilité et cette sérénité m’ont bouleversée.... Je me suis dit que si j’arrivais à faire ne serait ce qu’un millième du bien qu’elle a fait autours d’elle j’aurais participé,  à ma façon,  à l’annonce de l’Evangile...
Je devais lui écrire pour son anniversaire il y a quelques semaines, et puis je n’ai pas pris le temps, naïvement je me suis dit que j’avais le temps... Je le regrette énormément et j’espère qu’elle me pardonnera...
Sœur Elisabeth restera une Sainte pour moi et certainement l’une des personnes les plus inspirantes que j’ai rencontrées....

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don