Accueil
Après le confinement, les sanctuaires renouent avec les pèlerins
Partager

Après le confinement, les sanctuaires renouent avec les pèlerins

RCF,  -  Modifié le 24 juin 2021
L'actu chrétienne Après le confinement, les sanctuaires renouent avec les pèlerins
Durant l'été, les sanctuaires ont renoué le contact avec les touristes. L'occasion pour certains de renflouer les caisses après le confinement.
podcast image par défaut

Pendant l'été, les sanctuaires ont renoué le contact avec les pélerins, et les touristes. Une affluence plus que bienvenue après un confinement qui aura laissé des traces, économiques surtout. Illustration dans le Lot. RCF a pris le pouls du sanctuaire de Rocamadour, magnifique cité mariale perchée sur la  falaise abrupte du canyon de l'Alzou.
 

Il manque un tiers du budget annuel

La cité religieuse et sa vierge noire fascine. Plus d’un million et demi de visiteurs font le détour chaque année par Rocamadour. Mais la crise sanitaire a changé la donne, cette année. Le sanctuaire a été déserté au printemps et il aura fallu attendre la mi-juillet pour voir revenir les touristes. Un vrai soulagement pour le père Florent Millet, recteur du sanctuaire de Rocamadour.

Malgré une forte affluence entre le 15 juillet et le 15 août, la crise sanitaire laisse un trou dans les recettes de ce sanctuaire qui vit essentiellement de la vente des cierges et de la quête. Il manque aujourd'hui un tiers du budget du sanctuaire.
 

Carton plein pour la vallée des Saints

Si le sanctuaire de Rocamadour fait les frais de la crise du Covid-19, la vallée des Saints en Bretagne a plutôt tiré son épingle du jeu. Située dans la région du Poher, à la frontière entre le Finistère et Côtes-d’Armor, cette île de Pâques bretonne abrite aujourd’hui 140 statues de saints bretons en granit. Saint Tugdual, Saint Malo, Saint Brieuc..  Ces statues sont imposantes. Elles mesurent entre 5 et 7 mètres de haut.

Un hommage aux saints fondateurs bretons et à la dévotion populaire qui les accompagne. Et le succès est au rendez-vous. Le site reçoit en moyenne 400.000 personnes par an. Cette année, malgré l’épidémie de coronavirus et le confinement, la fréquentation a augmenté de  20% comme le confie Philippe Abjean le fondateur de la vallée des Saints au micro de Pauline de Torsiac.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don