Accueil
Angela Merkel, l'OVNI politique d'Allemagne
Partager

Angela Merkel, l'OVNI politique d'Allemagne

Un article rédigé par Stéphanie Gallet - RCF,  -  Modifié le 26 juin 2021
Le Temps de le dire Angela Merkel, l'OVNI politique d'Allemagne
Angela Merkel brigue un quatrième mandat. Une nouvelle réélection qui semble plus que probable. Reste à savoir si la chancelière pourra dégager une majorité.
podcast image par défaut

Une nouvelle victoire pour Angela Merkel ?

La chancelière allemande est aux portes d’un quatrième mandat. Trois mois après les élections législatives françaises, c’est au tour des Allemands d’élire dimanche leurs députés au Bundestag. Et comme le prévoit la Constitution allemande, c’est de ce scrutin que découlera le choix du prochain chancelier.

En Allemagne, c’est le Bundestag, l'assemblée parlementaire de la République fédérale d'Allemagne, qui élit le chef du gouvernement. Aujourd’hui la réélection de la chancelière semble plus que probable. Néanmoins, l'incertitude porte sur la portée et l'ampleur de la victoire d'Angela Merkel. Obtiendra-t-elle une majorité absolue ou bien devra-t-elle composer avec une ou plusieurs autres formations politiques allemandes ?

Angela Merkel aime le pouvoir. Elle ne l’exerce pas avec légèreté, mais pour Florent Autret, elle aime ça. On lui a reproché de ne pas avoir d’idéologie. "Elle est là pour faire fonctionner les choses. Elle a une approche très scientifique de la politique" ajoute la journaliste.

Une personnalité politique hors-norme

Quel qu'en soit le résultat, Angela Merkel reste une personnalité politique de premier plan en Allemagne, mais également en Europe. La chancelière allemande aura marqué ces dernières années de son style bien particulier.

En conclusion, on pourrait dire qu'Angela Merkel est "une femme totalement différente de ce qu’on a l’habitude de voir. Elle a surpris au sein de la CDU, où les vieux barons du parti ne l’ont pas vu venir. Elle a surpris tout le monde. Elle vient de l’Allemagne de l’Est dans un monde politique habité par l’Ouest" conclut Florence Autret.

Marion Van Renterghem salue pour sa part la simplicité et la pscyhologie de la chancelière. Même si cette dernière aime le pouvoir, elle semble ne pas s'attacher aux avantages qu'il procure. Une femme simple, qui a toujours recherché, d'après ces deux journalistes, à créer les conditions d'un vivre-ensemble allemand.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don