Accueil
Alpes-Maritimes : les employeurs ouvrent leur porte aux Ukrainiens
Partager

Alpes-Maritimes : les employeurs ouvrent leur porte aux Ukrainiens

Un article rédigé par Laura Vergne - RCF Nice Côte d'Azur, le 7 avril 2022  -  Modifié le 7 avril 2022
L'info de la Côte d'Azur Alpes-Maritimes : les employeurs ouvrent leur porte aux Ukrainiens

Plus de 18 000 offres d'emploi sont à pourvoir dans les Alpes-Maritimes. Certains secteurs comme l'hôtellerie-restauration peine à recruter, alors que 2 000 réfugiés ukrainiens cherchent à travailler. A Nice, dans l'ancien hôpital Saint-Roch, employeurs et réfugiés se sont rencontrés via un job dating. 

Job dating pour les Ukrainiens - Ancien hôpital de Saint-Roch Job dating pour les Ukrainiens - Ancien hôpital de Saint-Roch

Ce jeudi 7 avril, la salle de l'ancien hôpital Saint-Roch à Nice est pleine à craquer. C'est la première journée de job dating pour les Ukrainiens des Alpes-Maritimes. L'objectif ? Faciliter l'emploi des réfugiés dans des entreprises françaises qui peine à recruter.

 

Travailler, un impératif pour les Ukrainiens 

 

Formulaire de présentation à la main, Nathalia, ancienne esthéticienne venue tout droit de Kiev est déterminée à s'asseoir à toutes les tables pour rencontrer les employeurs. "Je suis prête à commencer quelque chose de nouveau. Je ne peux pas rester sous les aides de l'Etat, c'est comme une honte pour moi. Je veux être utile pour la France qui m'a donné cette protection", assure la réfugiée. A Nice, près de 2000 Ukrainiens ont été reçu par la Maison pour l'Accueil des Victimes et sont à la recherche d'un travail

 

Une aubaine pour les employeurs

 

Une situation qui tombe à pic pour certains employeurs qui ont du mal à recruter. Dans les Alpes-Maritimes par exemple, 16 788 postes sont à pourvoir dans le domaine de l'hôtellerie-restauration. Un des secteurs les plus touchés par le manque d'employés. Christelle est assise à la table numéro 16. Il est inscrit "hôtellerie-restauration". Aujourd'hui, elle est venue recruter une dizaine de personnes, "des femmes de chambre, des peintres en bâtiment ou encore des serveuses", indique-telle. De l'expérience dans le domaine est conseillée. Pour ce qui est de la langue, l'anglais est indispensable. "C'est vrai que l'on a du mal à recruter des personnes qualifiées depuis le Covid, elles sont devenues plus exigeantes et la plupart ont arrêté ce métier." 

 

Des emplois vacants

 

Christian Estrosi, le maire de la ville le certifie, "tous les emplois proposés sont des jobs dont les niçois ne veulent pas. Il faut bien avouer, que dans cette période de post-Covid, les gens ne sont pas revenus vers l'emploi alors que certains Ukrainiens sont très qualifiés." Ainsi, selon la mairie de Nice, 300 à 450 postes sont à pourvoir.

 

 

 

Ukrainiennes au job dating - Ancien hôpital Saint-Roch Ukrainiennes au job dating - Ancien hôpital Saint-Roch
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don