Accueil
Albert II de Monaco, un prince en Haute Loire sur les pas de ses ancêtres
Partager

Albert II de Monaco, un prince en Haute Loire sur les pas de ses ancêtres

Un article rédigé par Martin Obadia - RCF Haute-Loire, le 2 juin 2023  -  Modifié le 5 février 2024

Le prince Albert II de Monaco était pendant 2 jours en Haute-Loire. Il a visité plusieurs villes et villages où ses ancêtres sont passés ou ont vécu. Ce déplacement « privé » lui a permis de renouer avec ses origines altiligériennes.

Le prince Albert II de Monaco, son cousin Armand de Polignac et Éric Étienne, préfet de Haute-Loire à la forteresse de Polignac © Martin Obadia Le prince Albert II de Monaco, son cousin Armand de Polignac et Éric Étienne, préfet de Haute-Loire à la forteresse de Polignac © Martin Obadia

Il n’était jamais venu en Haute-Loire, le Prince Albert II de Monaco a sillonné pendant 48h le territoire sur les traces de ses ancêtres. Il s’est rendu à Lavoûte-sur-Loire, Polignac, au Puy-en-Velay et à Saint-Pal-de-Chalencon, un séjour altiligérien qui lui  « tenait à cœur depuis très longtemps ».

Une visite sur les pas de ses grands parents et à la rencontre de ses cousins


Le prince Albert II n’avait jamais pu venir dans le département. Pourtant le projet trottait dans sa tête depuis longtemps. Voilà désormais chose faite. 


Le choix des lieux visités est, lui rempli de symboles. Le prince voulait revenir « aux racines d’une famille qui est très proche » de la sienne. Son grand Père, le prince Pierre de Polignac était de Lavoûte sur Loire. Son épouse, la princesse Charlotte Grimaldi est venue à 3 reprises dans son château. Cette première étape était un temps fort du premier acte de la visite.


Ce déplacement était aussi l’occasion pour le Prince Albert II de rencontrer une partie de sa famille. Il souhaitait « retrouver des cousins, certes éloignés, d’apprendre à mieux les connaître ». D’ailleurs c’est l’un d’entre-eux, Armand de Polignac qui l’a guidé tout au long de sa visite de la Forteresse de Polignac. Au cours de ce déplacement il a également pu se recueillir sur la tombe de ses ancêtres.


Ce vendredi matin il était au Puy-en-Velay où il a visité la Cathédrale après une nuit rue Cardinal de Polignac. Son séjour s’est achevé à Saint-Pal-de-Chalencon. Il a été reçu sur un tapis rouge et en musique. Cette dernière étape s’inscrit dans la lignée de tout le déplacement, les Chalencon ayant été des aïeux des Polignac et donc du Prince Albert II.

Un lien qui perdure avec les Polignac 


Le nom « de Polignac » n’apparaît pas dans celui du Prince mais des « contacts sont très très fréquents » avec des descendants de la lignée. L’un d’entre eux est au Portugal, Don Henrique de Polignac de Barros. Selon le Prince Albert II les « rencontres sont fréquentes et il y a des occasions de se retrouver à Monaco et ailleurs ».

Le grand direct Quelle relation entre le prince Albert II de Monaco et la Haute-Loire ?

Le Prince Albert II a la découverte du territoire et de ses sites clés

 

Au cours de ce voyage, le prince a pu voir "les énormes travaux faits" pour la préservation du patrimoine et a salué "tout cet héritage extraordinaire". Dans chaque site visité, Lavoûte-sur-Loire, Polignac et Saint-Pal-de-Chalencon une plaque a d'ailleurs été dévoilée pour les inscrire comme Sites historiques Grimaldi de Monaco. 70 collectivités sont adhérentes à ce réseau.

 

Pour le prince ce réseau permet de "retracer les liens historiques et de créer des synergies et des partenariats pour l'avenir. Il faut s'appuyer sur le passé pour profiter du présent et aussi pour envisager l'avenir". Ces rencontres de terrain avec les élus permettent de "les conforter dans leurs choix et pourquoi pas les aider à envisager l'avenir différemment"

 

Et à la question du lien entre Monaco et la Haute-Loire à l'avenir, le prince ne s'avance pas mais répond avec un brin de malice "vous verrez, vous aurez peut-être des surprises !" 

 

Le prince Albert II de Monaco, Armand de Polignac et Jean-Paul Vigouroux, maire de Polignac dans l'église de la commune © Martin Obadia Le prince Albert II de Monaco, Armand de Polignac et Jean-Paul Vigouroux, maire de Polignac dans l'église de la commune © Martin Obadia
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don