Accueil
Aix-en-Provence : Sophie Joissains élue maire
Partager

Aix-en-Provence : Sophie Joissains élue maire

Un article rédigé par Nina Pavan - Dialogue RCF (Aix-Marseille), le 3 novembre 2023  -  Modifié le 3 novembre 2023

Elle est la troisième Joissains à s'asseoir dans le fauteuil de maire à Aix-en-Provence. Après un vote sans surprise au conseil municipal, Sophie Joissains succède à sa mère, Maryse. 

Sophie Joissains est la nouvelle maire d'Aix-en-Provence Sophie Joissains est la nouvelle maire d'Aix-en-Provence

Une annonce de résultat implacable, sans suspens, ni dans la voix ni dans les comptes. "Sophie Joissains est élue maire d'Aix-en-Provence."

 

Acclamée et très émue à l'annonce de sa victoire, Sophie Joissains termine son discours d'investiture d'une petite voix. 

 

Elle salue l'engagement politique de sa mère Maryse, à laquelle elle succède, rappelant "la maire exemplaire" qu'elle a été. Sophie Joissains veut s'inscrire dans la continuité. 

 

Une opposition muselée ? 

 

Elle balaye d'un revers de la main les critiques de l'opposition qui dénonce une véritable dynastie Joissains. Elle est d'ailleurs soutenue par Renaud Muselier : le président de la Région Sud, à qui elle a demandé d'être présent, intervient en sa faveur pour asséner qu' "ils n'avaient qu'à se présenter !"

 

En effet, aucun candidat n'a fait face à Sophie Joissains. La nouvelle maire d'Aix-en-Provence évoque bien, au sein de son parti, des désirs de candidatures, mais sans donner de noms. Elle évoque la "fraternité" dont à fait preuve sa famille politique aixoise en se rangeant derrière elle en fin de compte. 

 

Anne-Laurence Petel, principale opposante à Sophie Joissains, et tête de liste d'Aix en Partage, avait appelé à la démission du conseil municipal, rappelant que "les Aixois ont le droit de choisir leur maire". Mais, faute de ralliement à cette idée, l'opposition a préféré se retirer lors du vote au conseil municipal pour protester. 

 

Marc Pena, conseiller d'opposition, fait simplement le constat qu'aucun conseiller de la majorité n'aurait accepter de se "saborder" en démissionnant, rendant vain tout espoir de remise en jeu du titre avant 2026. 

 

Au-delà de la ville 

 

La nouvelle maire d'Aix-en-Provence n'évoque aucun changement quant à son poste de conseillère métropolitaine et régionale : elle entends conserver tous ses postes. 

 

Elle souhaite continuer "le travail entamé depuis vingt ans pour rendre à Aix-en-Provence sa place de capitale de la Provence." Tout comme Maryse Joissains, elle s'affiche en opposition totale à la Métropole.

 

"Il faudrait tout défaire, mais si l'on doit se contenter d'un compromis, alors il faut rendre cette métropole vraiment au service des habitants du territoire" lance-t-elle. Son désir de conserver son poste à la Métropole s'explique ici : être au plus près pour la contrer. 

 

Sophie Joissains répond d'ailleurs à Emmanuel Macron qui lors de sa visite à Marseille a mis sur la table l'obligation pour les communes de rediriger une partie de leur budgets vers la Métropole. Sujet aux antipodes des ambitions de Sophie Joissains, qui n'a d'yeux que pour la Région.

Émission spéciale de Dialogue RCF Sophie Joissains veut changer la métropole
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don