Accueil
Affaire Preynat: "Je me suis trouvé face à une incroyable souffrance", confie le cardinal Barbarin
Partager

Affaire Preynat: "Je me suis trouvé face à une incroyable souffrance", confie le cardinal Barbarin

Un article rédigé par Clara Gabillet & Antoine Bellier - RCF,  -  Modifié le 5 octobre 2020
Après avoir été relaxé en appel dans l'affaire Preynat, Mgr Philippe Barbarin a publié un ouvrage dans lequel il publie sa vérité. Il sera l'invité de la Matinale RCF ce mardi 6 octobre.
podcast image par défaut

Le cardinal Philippe Barbarin invité de la Matinale RCF

Le cardinal Barbarin, l'archevêque émérite de Lyon, a publié le 1er octobre dernier un livre intitulé En mon âme et conscience, paru aux éditions Plon. Un ouvrage dans lequel il revient sur l'affaire Preynat, du nom de Bernard Preynat, prêtre condamné pour agressions sexuelles sur des enfants scouts entre 1972 et 1991 à Sainte-Foy-lès-Lyon. Le cardinal Barbarin avait quant à lui été relaxé en appel en janvier dernier. Il sera notre invité ce mardi, dans la Matinale, pour revenir sur cet événement qui l'a profondément marqué.

 

Mgr Barbarin livre sa vérité et ses souffrances

"Je me suis trouvé face à une incroyable souffrance." Dans son livre, Mgr Philippe Barbarin se confie de façon très personnelle sur la façon dont il a vécu "l'affaire Preynat" et son retentissement dans les médias. "Plusieurs prêtres m'ont dit qu'ils s'étaient fait agresser dans la rue. C'est une blessure qui est infligée à toute cette famille. Ça s'est cristallisé sur moi donc le bonhomme a été mis par terre, transformé. Tu ne peux pas esquiver une telle souffrance. Elle a quelque chose qui te transforme en profondeur", a confié le cardinal Barbarin à Antoine Bellier sur RCF.

L'affaire Preynat est devenue l'affaire Barbarin : le cardinal regrette cette transposition mais il la comprend. "Le choc est tellement énorme que les gens disent que quand un prêtre a fait ça, il faut que l'Église soit condamnée. Cette concentration tombe sur moi. Le choc a été tellement fort qu'il fallait que quelqu'un paye donc c'est tombé sur moi", confie-t-il.

 

La place des victimes

S'il a voulu dévoiler sa vérité dans son livre, le cardinal Barbarin pense tout de même aux victimes, qui ont subi des agressions sexuelles et ont dû continuer à vivre avec ce traumatisme. « Dans mon procès à un moment mon avocat a dit "est-ce que vous vous rendez compte que le cardinal Barbarin a été traîné dans la boue depuis trois, quatre ans ?" et une des victimes se lève et dit "est-ce que vous vous rendez compte que nous souffrons depuis 30, 40 ans ?" Et quand il a raconté son histoire, on a vu que c'était vrai. Ce sont des trucs qui sont révoltants », raconte l'ancien archevêque de Lyon, devenu aumônier dans le diocèse de Rennes. Vous pourrez retrouver l'intégralité de son interview par Antoine Bellier dans la Matinale RCF, ce mardi 6 octobre à 8h10. 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don