Accueil
Abus sexuels : Le diocèse d’Angers versera 250 000 euros aux victimes

Abus sexuels : Le diocèse d’Angers versera 250 000 euros aux victimes

Un article rédigé par Thomas Cauchebrais - RCF Anjou, le 13 janvier 2022  -  Modifié le 13 janvier 2022

La somme proviendra de revenus sur des placements financiers et sera versée sur une durée de 5 ans.

®RCF Anjou - Cathédrale Saint Maurice d'Angers ®RCF Anjou - Cathédrale Saint Maurice d'Angers

3 mois après la remise du rapport de la Commission indépendante sur les Abus Sexuels (CIASE) dans l’Eglise catholique, le diocèse d’Angers a annoncé la somme qu'il versera au fonds SELAM. La Conférence des Evêques de France avait déjà annoncé son projet de créer ce fonds d’indemnisation des victimes, avant même les préconisations de la commission Sauvé. Le poids des révélations de cette dernière en a accéléré la création. « Indemniser financièrement les victimes ne doit pas être un don mais un dû. Nous considérons que les victimes ont une créance, et que l'Église a contracté une dette à leur égard » avait déclaré le président de la CIASE Jean-Marc Sauvé.

 

 « Le diocèse d’Angers contribuera à hauteur de 250 000 euros » a annoncé Claire Bernier, déléguée épiscopal à l’Information. « Une somme calculée en fonction de l’indice Wasselynck » poursuit-elle. Il s’agit du coefficient utilisé habituellement pour déterminer les cotisations des diocèses aux frais de structure de la Conférences des évêques de France. « Ces 250 000 euros proviendront de revenus financiers sur des fonds placés » poursuit la chargée de communication « et seront versés sur une durée probable de 5 ans ». Impossible pour le diocèse de sortir un telle somme d’un seul coup. « En aucun cas, l’argent ne sera prélevé sur les dons des fidèles : denier, quêtes ou legs » ajoute Claire Bernier. C’était en effet une des recommandations de la CIASE.

 

A titre de comparaison, le diocèse de Rennes versera 500 000 euros. Le diocèse du Val-de-Marne devrait verser 200 000 euros. Son évêque, l’Angevin Mgr Dominique Blanchet, a annoncé également la vente de son domicile. Le diocèse de Quimper a choisi de retenir deux legs émanant de prêtres du diocèses, identifiés depuis quelques décennies comme pédocriminels, sans toutefois en donné le montant exact. L’épiscopat français s’est fixé la tâche, lors de l’assemblée plénière à Lourdes en novembre dernier, de réunir 20 millions d’euros pour abonder ce fonds SELAM.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don