Accueil
"A Paris, les restaurants ferment faute de réservations"
Partager

"A Paris, les restaurants ferment faute de réservations"

Un article rédigé par RCF - RCF,  -  Modifié le 30 décembre 2015
Plus d'un mois après les attentats de novembre, le secteur de la restauration parisienne est moribond. Les clients se font rares, certains établissements ferment.
podcast image par défaut

A la veille de la Saint-Sylvestre, les restaurateurs parisiens ne sont pas à la fête. Les réservations pour le soir du 31 décembre s'effondrent. Depuis les attaques du 13 novembre, qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis, divers secteurs liés au tourisme ont subi une baisse d'activité dans la capitale : hôtels, grands magasins, bateaux-mouches...

Les restaurants n'échappent pas à la règle, les réservations sont en baisse de 50 % environ. Marcel Bénézet est le président de la branche des Cafés, Bars, Brasseries du Synhorcat, le syndicat des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs, et il confirme cette tendance inquiétante pour ce milieu, habituellement si prospère dans la capitale. "Certains établissement ont décidé de fermer et de mettre le personnel en vacances" explique-t-il. Une réaction pour le moins étonnante en cette période de fêtes de fin d'année, mais qui s'explique par la trop faible fréquentation des restaurants.

"On n'a jamais vu une situation pareille" confie Marcel Bénézet. "La télévision repasse tout ce qui s'est passé en 2015, on parle du mois de janvier, on parle de novembre, on raconte qu'on a arrêté quelqu'un en Belgique qui aurait pu commettre des attentats à Paris. Rien n'est fait pour pousser les gens à sortir. Pourtant il faut avoir confiance. De toute manière le risque zéro n'existe pas. Il ne faut pas dramatiser non plus, aujourd'hui Paris est une ville sûre" ajoute ce spécialiste du secteur. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don