Accueil
A Lourdes, les religieux de France marchent dans la droite ligne des évêques
Partager

A Lourdes, les religieux de France marchent dans la droite ligne des évêques

Un article rédigé par Pauline de Torsiac - RCF,  -  Modifié le 30 juin 2021
Le dossier de la rédaction A Lourdes, les religieux de France marchent dans la droite ligne des évêques
La Conférence des religieux et religieuses de France achève aujourd’hui à Lourdes son assemblée générale. Au programme : conversation et abus sexuels dans l'Eglise.
podcast image par défaut

La CORREF, la Conférence des religieux et religieuses de France regroupe 450 instituts, sociétés de vie apostoliques et monastères. Tous les deux ans ils se retrouvent à Lourdes pour partager leurs quotidiens, leurs joies et leurs difficultés. Cette dixième édition de la CORREF a eu lieu juste après l’assemblée plénière  d’automne des évêques de France.

Un rendez vous marqué par la rencontre entre les évêques et des victimes d’abus sexuels dans l’Eglise mais aussi par l’annonce faite par l’épiscopat de la mise en place d’une commission d’enquête indépendante pour faire la lumière sur ces abus. Une décision saluée par la CORREF qui a décidé de s’y associer, elle-aussi concernée par la  question des abus sexuels. Cette assemblée des responsables de communautés religieuses a donc été l’occasion de réfléchir aux pistes à creuser pour y remédier, comme l'explique Soeur Véronique Margron, la présidente de la CORREF au micro d’Etienne Pépin.

La CORREF souhaite également prendre en compte les membres des Instituts qui ont été victimes d’abus et leur permettre de s’exprimer. Une Assemblée générale spécifique sera convoquée en 2019 pour recueillir les fruits du processus engagé. Et pour Soeur Véronique Margron, les réformes doivent être engagées au sein de la vie religieuse, du clergé mais pas seulement. Tout le monde doit être embarqué dans cette entreprise de vérité de justice et de justesse des comportements.

Au delà de cette question des abus, cette dixième édition de la Conférence des religieux et religieuses de France a été l’occasion de revenir sur la conversation le dialogue engagé entre vie apostolique et monastique entre instituts féminins et masculins. Une conversation entre religieux mais aussi entre la vie religieuse et la société.  

Cette rencontre, cette conversation, se fait là où gravitent les communautés. Illustration dans ce dossier avec Soeur Anne Chapell, supérieure générale de la congrégation des Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus. Elle est aussi médecin en soins palliatifs et c’est d’ailleurs au cours de ces études de médecine qu’est née sa vocation religieuse. Illustration également avec les salésiens de Don Bosco, très investis auprès des jeunes en difficulté, mais également avec des congrégations impliquées dans le milieur carcéral, et hospitalier.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don