Accueil
À Lourdes, les évêques face à la pression des laïcs

À Lourdes, les évêques face à la pression des laïcs

RCF,  -  Modifié le 2 novembre 2021
L'actu chrétienne Quel rôle pour les laïcs dans l'Eglise après la publication du rapport Sauvé?

Les évêques de France entament ce mardi 2 novembre leur assemblée plénière à Lourdes. L’épiscopat est particulièrement attendu sur sa prise en compte des conclusions du rapport de la commission Sauvé sur les abus sexuels dans l’Église, rendu public il y a un mois.

Les évêques à Lourdes lors de l'assemblée plénière des évêques de France en novembre 2019 - Crédits : Guillaume POLI / CIRIC Les évêques à Lourdes lors de l'assemblée plénière des évêques de France en novembre 2019 - Crédits : Guillaume POLI / CIRIC

 

Après le rapport de la Ciase, des tribunes pour faire pression sur les évêques

 

Ces dernières semaines, les tribunes et appels se sont multipliés pour faire pression sur les évêques et les inviter à collaborer avec les laïcs. C’est le cas notamment de catholiques de divers horizons, artistes, journalistes ou prêtres qui ont signé une tribune pour que les évêques convoquent, conformément au droit canonique, un concile plénier en France. Pour Michel Cool, l'un des signataires de cette tribune, "un concile plénier permettrait à des représentants de tout le peuple catholique, des baptisés ordonnés ou des baptisés en mission de participer à relever les défis de l’Église".

 

 

Aujourd'hui, ce qui va conduire l’Église à retrouver une figure saine sera sa capacité à se remettre en question

 

 

Des réactions tous azimuts pour bousculer l’institution

 

Depuis un mois, des fidèles, pratiquants ou non, mais aussi des prêtres, expriment leur indignation. Et s’interrogent sur les réformes à mener. Un mouvement qu’Olivier Savignac, victime d’un prêtre dans son enfance, et président de l’association Parler et Revivre, juge sain.

 

"Ce qu’on attend aujourd’hui de toute l'Église, et pas simplement des évêques, c’est qu’elle réagisse, qu’elle réfléchisse et qu’elle prenne ses responsabilités. Jamais une décision d’évêque n’a été contestée, n’a été évaluée comme on peut le faire dans de grandes entreprises publiques ou dans les institutions. Aujourd’hui ce qui va conduire l’Église à retrouver une figure saine, une transparence, une action raisonnable et raisonnée sera sa capacité à se remettre en question et à pouvoir écrire une feuille de route."

 

Associer les laïcs, les prêtres dans la gouvernance de l’Église, une manière de sortir par le haut de cette crise

 

Pour Olivier Savignac, "la proposition du collectif #AussiMonEglise de créer une commission indépendante paritaire est un moyen d’y parvenir. Cette commission associerait tous les membres de l’Église, les évêques, les religieux, les laïcs, pour qu’ils suivent la mise en œuvre des 45 recommandations de la Ciase". À Lourdes, les évêques de France ont prévu de s’entourer d’une centaine de victimes et de laïcs pour travailler sur le rapport de la Ciase sur les abus sexuels dans l’Église.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don