Accueil
À la suite du Pape, accompagner toutes les familles, en Haute-Savoie
Partager

À la suite du Pape, accompagner toutes les familles, en Haute-Savoie

Un article rédigé par Vanessa Sansone - RCF Haute-Savoie, le 17 avril 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
Vitamine C, en Haute-Savoie À la suite du Pape, accompagner toutes les familles, en Haute-Savoie

Sans changer le dogme, sortir de la logique du "permis-défendu". Et ne ne laisser personne sur le bord du chemin, même si la situation vécue ne rentre pas dans le droit canon. C'étaient les prises de positions fortes du Pape François en 2015, dans son exhortation Amoris Laetitia, sur la joie de l'amour vécu en famille. Dans le diocèse d'Annecy, la pastorale des familles et la Maison de la famille suivent cette ligne. Petit aperçu de leurs propositions. 

Mains formant un coeur Mains formant un coeur

Réfléchir à l'engagement ou se préparer au mariage 

Le mouvement Vivre et Aimer propose régulièrement des sessions Amour et Engagement pour les couples qui réfléchissent au mariage civil ou religieux. Quant à ceux qui frappent à la porte de leur paroisse pour une célébration, la préparation au mariage est une étape obligée. "Les couples sont parfois surpris que l'on ne se contente pas de préparer uniquement la célébration" note Jean-Baptiste Ferey, engagé sur la paroisse d'Annemasse et au centre de préparation au Mariage du diocèse. "Au cours de la préparation, nous abordons les piliers du mariage, la notion de sacrement, la question du pardon... Ce sont des moments de partages riches, qui nourrissent les couples, finalement !

 

Le couple dans ses joies et ses difficultés

Equipes Notre-Dame, Parcours Alpha, Vivre et Aimer, Focolari : de nombreux mouvements  accompagnant les couples sont représentés en Haute-Savoie. Et quand cela ne va pas, trois conseillers conjugaux du CLER Amour et Famille reçoivent dans les locaux de la Maison de la Famille du Diocèse, à Annecy. "Pour un problème bien particulier qui  crée le conflit ou une communication qui génère de la souffrance : ce n'est pas un échec de rencontrer un conseiller conjugal ! La présence d'un tiers aide à se dire des choses, à analyser différemment la situation" souligne Catherine Henry, conseillère conjugale et familiale.

 

Séparation, divorce, veuvage

Il existe depuis plus de vingt ans des groupes de partage pour les chrétiens séparés, divorcés, remariés : les groupes Revivre, présents dans les différents bassins de vie du département. "Dans son encyclique, le Pape souligne que, même pour les personnes remariées, l'accès aux sacrements peut être possible, après discernement et accompagnement" rappelle Françoise Ouziel, responsable de la pastorale des familles du diocèse. "La pastorale des familles a édité un livret à l'attention des prêtres, diacres et personnes qui accueillent en paroisse, pour une bonne application d'Amoris Laetitia dans le diocèse". Quant aux veufs et veuves : des groupes d'écoute et de partage se créent dans différentes paroisses, notamment à Pringy et Annemasse. 

 

Accueil, écoute, partage 

 

La vie de parent ou grand-parent : un long fleuve, pas toujours tranquille ! 

Les associations familiales catholiques et le CLER ont des propositions pour les parents désireux de partager au sujet de l'éducation et de la vie parentale. Nouvelle proposition : en mai et juin 2023, Sophie Baillard, accompagnatrice familiale, anime trois ateliers d'aide à la parentalité, à suivre indépendamment ou en globalité. Thèmes de ces rencontres : "Accueillir nos émotions et celles de nos enfants", "La charge mentale : comment trouver un équilibre ? " , "Les écrans, dans la vie familiale". Les rencontres, avec libre participation financière, auront lieu dans les locaux de la Maison de la Famille, à Annecy. "C'est un partage : pas de conseils ou de solution toute prête !" souligne la professionnelle. Dans ce même lieu, le café des grands-parents a redémarré cette année : un temps mensuel d'échange et de partage, en convivialité et confidentialité, pour les grands-parents. 

 

Homosexualité, transidentité 

Les prêtres, diacres et personnes en charge de l'accueil dans les paroisses ont reçu, ce mois d'avril 2023, une note sur l'accueil des personnes homosexuelles dans les communautés. "L'idée, c'est de rappeler les réponses que l'on peut apporter quand des couples homosexuels s'adressent à l'Eglise pour un baptême d'enfant ou une bénédiction d'union" explique Françoise Ouziel. Un groupe de partage pour les chrétiens homosexuels (association DUEC) se réunit une fois par mois à Annecy. A l'automne 2021, le diocèse a organisé un parcours "accueillir les personnes homosexuelles dans nos vies, nos familles, nos paroisses". Nouvelle proposition de la Maison de la Famille du diocèse, en ce printemps 2023 : l'écoute de parents dont un enfant s'affirme trans ou non-binaire. "Ces situations, de plus en plus fréquentes, peuvent poser de nombreuses questions aux parents. Un couple concerné et un écoutant peuvent recevoir ceux qui auraient besoin d'échanger à ce sujet" explique Solange de Malartic, engagée au sein de la structure. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don