Accueil
A Erbil (Irak) la lyonnaise Pauline Jaricot veille sur le centre médical mère-enfant
Partager

A Erbil (Irak) la lyonnaise Pauline Jaricot veille sur le centre médical mère-enfant

Un article rédigé par Valérie-Anne Maitre - RCF Lyon,  -  Modifié le 9 décembre 2016
A l'occasion d'un 4e voyage à Erbil (Irak), une délégation lyonnaise inaugure le 7 décembre 2016 un centre médical mère-enfant "Pauline-Marie-Jaricot".
Fondation Saint-Irénée - Le centre médical Pauline-Jaricot à Erbil Fondation Saint-Irénée - Le centre médical Pauline-Jaricot à Erbil

C'est le 4e voyage organisé entre Lyon et Erbil, dans le cadre notamment du jumelage entre les diocèses de Lyon et de Mossoul (Irak). Il s'agit cette fois pour la délégation d'inaugurer un centre médical mère-enfant. Un bâtiment flambant neuf, destiné aux populations déplacées de la plaine de Ninive, et qui porte le nom de la lyonnaise Pauline Jaricot, fondatrice de l'oeuvre de la propagation de la foi et du rosaire vivant.
czel3ydxeaaxg4a.jpg

p1110393.jpgCe centre médicalisé est "financé par trois institutions lyonnaises (Oeuvres Pontificales missionnaires; Fondation Mérieux et Fondation Saint-Irénée)" indique la Fondation Saint-Irénée. La première pierre de ce centre avait été posée en février 2016, lors d'un précédent voyage.

Depuis 2014 dans le cadre du jumelage Lyon-Mossoul, de nombreuses actions d'aide envers les populations déplacées du Kurdistan irakien sont réalisées.

 

"Merci Marie" depuis Erbil

A l'occasion de ce voyage, la délégation lyonnaise devrait aussi assister à un temps de prière, organisé pour la fête de l'Immaculée-Conception, le 8 décembre. Depuis deux ans, les chrétiens d'Erbil se rassemblent pour cette prière mariale chère au cœur des lyonnais. A la même époque en 2014 le cardinal Barbarin avait lui-même emmené une délégation à Erbil.

A Qaraqoch, une statue de la Vierge a été déposée dans l'église dévastée. Le témoignage d'Etienne Piquet-Gauthier avec Pauline de Torsiac sur RCF:

Une maison pour les femmes Yézidies

Pour la Fondation Saint-Irénée, ce voyage à Erbil est non seulement le moyen de voir sur place l'avancée des projets déjà lancés avec les réfugiés, mais aussi d'envisager de nouveaux partenariats. Après une école pour les enfants, un centre médical, la Fondation veut ouvrir une "Maison de vie" pour les femmes yézidies, victimes de violences lors de l'invasion de la plaine de Ninive.
 

[ECOUTER] Jeudi 8 décembre 2016 à 7h22 Pauline Bouchayer est l'invitée de la rédaction.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don