Accueil
À Chambéry, l’Etoile des Alpes s’offre une nouvelle jeunesse
Partager

À Chambéry, l’Etoile des Alpes s’offre une nouvelle jeunesse

Un article rédigé par Violaine Rey - RCF Haute-Savoie, le 18 décembre 2023  -  Modifié le 9 janvier 2024
3 Questions à... · RCF Savoie Mont-Blanc Quarante ans après sa disparition, l'Etoile des Alpes renait !

Entre 1920 et 1980, les 262 boutiques “l’Etoile des Alpes” étaient des lieux de rendez-vous incontournables de nos Pays de Savoie. Pour les sucreries des enfants, pour les commissions des plus grands. Plus de 40 ans après sa disparition, le magasin renaît de ses cendres.
 

Les portes de l'épicerie se sont ouvertes au début du mois, 61 rue Juiverie, à Chambéry - © Adrien Madelon Les portes de l'épicerie se sont ouvertes au début du mois, 61 rue Juiverie, à Chambéry - © Adrien Madelon

Le retour d’une institution

 

Au début des années 1900, l’Etoile des Alpes est une chaîne d’approvisionnement détenue par "L’Allobroge" qui a marqué de son empreinte plusieurs générations. “Je tenais une Étoile des Alpes avec ma marraine, à Alby-sur-Chéran” témoigne une cliente venue confier à Adrien Madelon, l’un des associés de l’Etoile nouvelle génération, une série de photos de l’époque. “Quand j’étais au collège, les surveillants nous raccompagnaient jusqu’à l’internat. Le seul arrêt que l’on avait le droit de faire, c’était à l’Etoile des Alpes, pour le goûter !” se souvient une autre des clientes du jour.

Il ne se passe pas un jour sans qu’un client ne rentre et nous raconte une anecdote ! 

“C’est une vraie madeleine de Proust” avoue Adrien Madelon. “Mon frère et moi, nous avions un de ces magasins à côté de chez nous et notre grand-mère en a tenu un aussi” dit-il en pointant fièrement du doigt l’image d'archive qui trône au-dessus de la caisse enregistreuse.

Au début des années 1980, les grandes chaînes de supermarchés ont finalement raison de ce réseau à taille humaine, forcé de tirer sa révérence.

“Quand nous avons eu l’idée de lancer une épicerie et que nous avons vu que la marque “Etoile des Alpes” était disponible c’était une évidence !” sourit Adrien Madelon, désormais héritier d’une histoire qui n’a plus de fin.

Une version 2023 empreinte de circuits courts et de produits de qualité

 

La suite s’écrit au 61, rue Juiverie, dans une boutique à la vitrine flanquée de la fameuse étoile rouge reconnaissable entre toutes. Mais à l’intérieur, le fromage, le beurre et les légumes ont cédés leurs places à des pâtes savoyardes, des liqueurs annéciennes et des panettones italiens.

Nous proposons des produits de toutes les Alpes, pas seulement de Savoie” raconte Adrien Madelon. “Le massif va jusque dans le sud de la France, l’Italie, l’Autriche, ce sont ces produits que l’on met en valeur”. Sur les étagères, des produits gages de traditions locales, mais aussi de qualité, souvent le fruit d’un travail artisanal, à petite échelle.

La devanture nouvelle génération - © Adrien Madelon La devanture nouvelle génération - © Adrien Madelon

Aux côtés de l’épicerie fine, des marqueurs forts de l’identité alpine trouvent leur place, comme les "Opinel" en édition limitée, teintés de rouge ou les gourdes métalliques “Grand Tétras” dont la production a récemment été relancée. “Nous avons deux valeurs, qui sont la qualité et le circuit court” détaille Adrien Madelon. “Nous ne sommes pas de consommateurs parfaits, mais ça nous semble évident de s'approvisionner à côté de chez nous plutôt qu’à l’autre bout du monde”.

Aujourd’hui, les projets ne manquent pas, après le pop-up store l’an dernier, le magasin définitif cette année, la petite équipe de 5 associés espèrent bientôt déballer ses cartons dans un local plus grand permettant au client de s’arrêter pour boire un chocolat, un café ou déguster les produits alpins.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don