Accueil
15 affaires de prêtres pédophiles recensées entre 1950 et 2020 d'après les archives de l'Eglise d'Anjou

15 affaires de prêtres pédophiles recensées entre 1950 et 2020 d'après les archives de l'Eglise d'Anjou

Un article rédigé par Thomas Cauchebrais - RCF Anjou, le 5 octobre 2021  -  Modifié le 5 octobre 2021
Emissions spéciales ! Monseigneur Delmas sur le rapport Sauvé : le choc est immense

Dans la foulée de la remise du rapport de la Commission indépendante sur les abus sexuels (CIASE), Mgr Emmanuel Delmas, évêque d'Angers a témoigné sur RCF Anjou de sa sidération devant les chiffres globaux et a demandé à nouveau pardon aux victimes. Durant cette émission a également été dévoilé le nombre de cas de pédophilie avérés au sein du diocèse d'Angers entre 1950 et 2020.

 

Mgr Delmas, Mgr Cesbron et le Père Batardière dans les studios de RCF Anjou Mgr Delmas, Mgr Cesbron et le Père Batardière dans les studios de RCF Anjou

Suite à la remise du rapport ce matin de la Commission indépendante sur les abus sexuels dirigée par Jean-Marc Sauvé à Mgr Eric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France (CEF) et à Sœur Véronique Margron, présidente de la Conférence des religieux et religieuses de France (CORREF), Mgr Emmanuel Delmas, évêque d'Angers, a exprimé sa sidération sur l‘antenne de RCF Anjou ce soir. « Je suis saisi par les chiffres. Nul ne pouvait imaginer une telle ampleur. Le choc est immense. Je pense aux personnes victimes pour lesquelles cette journée est éminemment difficile. Je veux ici les remercier d’avoir parlé, d’avoir permis de faire la vérité sur la réalité de ces abus.

 

« Je leur demande pardon »

 

Et Mgr Delmas poursuit : « Je salue le courage de celles et ceux qui sont venus frapper à ma porte. Je leur dis ma peine devant leur souffrance et leur détresse. Je leur demande pardon. Le rapport de la CIASE est exceptionnel par sa qualité. Il nous aide à faire la vérité. Il nous oblige à un changement profond dans la gouvernance de notre Eglise. C’est maintenant notre engagement. Ce travail, je veux le mener avec tous, dans l’espérance. »

 

15 prêtres pédophiles en Anjou entre 1950 et 2020

 

Si le rapport de la CIASE évalue au total entre 2 900 et 3 200 prêtres et religieux masculins responsables d'abus sexuels sur mineurs depuis les années 50, l'enquête au sein des archives réservées et diocésaines du diocèse d'Angers, mises à disposition de l'enquêtrice de la CIASE dès 2019, a permis de dresser un bilan du nombre de cas de pédophilie dans le diocèse. 

 

« Durant la période 1950 -2020, 15 prêtres incardinés dans le diocèse sont des personnes auteurs d’abus sexuels ainsi que 7 prêtres ou religieux ne dépendant pas de l’évêque d’Angers mais qui ont demeuré dans le diocèse » explique Mgr Claude Cesbron, chancelier du diocèse.

 

Dans le détail, 8 prêtres incardinés ont commis des abus sexuels entre 1950 et 1970 sous l’épiscopat des évêques Chapoullie, Veuilot et Mazerat.

De 1970 à 1990, 4 prêtres ont été mis en cause durant l‘épiscopat de Mgr Mazerat puis de Mgr Orchampt.

De 1990 à 2020, sous l‘épiscopat de Mgr Bruguès et de Mgr Delmas, 3 prêtres.

« Concernant les religieux, nous ne connaissons pas les chiffres » explique le chancelier.  De ces 15 prêtres mis en cause, 5 sont passés en jugement, en 1963, 1988, 1999, 2004 et 2011. 5 autres sont décédés et n’ont pas été poursuivis. Pour les 5 derniers, « nous ne savons pas » conclut Mgr Claude Cesbron.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don