Accueil
Tempo · Le podcast d'actualité de RCF Lyon
Tempo · Le podcast d'actualité de RCF Lyon

Tempo · Le podcast d'actualité de RCF Lyon

Emission présentée par la rédaction RCF Lyon

L'actualité qui prend son temps, le choix d'un tempo lent. Info, culture, économie, écologie, religion, sport, mobilités et plus encore : dans ce nouveau rendez-vous quotidien, RCF Lyon prend du recul sur le rythme médiatique classique. Chaque jour de la semaine, huit minutes pour traiter en longueur un sujet concernant le Rhône, le Roannais ou le Nord-Isère : en mêlant interview, reportage et ambiance sonore du lundi au jeudi, ou sous forme d'interview le vendredi.

Partager
S'abonner

Episodes

  • Le chantier de la statue de Louis XIV - © RCF Lyon (Benoît Lhotte-Sixt)

    Le Roi retrouve le soleil : la restauration de la statue de Bellecour s'achève

    24 avril 2024

    Dans moins d’une semaine, Bellecour retrouve sa statue : la restauration de la statue équestre de Louis XIV et son socle s'achèvent. Neuf mois pendant lesquels la statue a été déposée, puis soigneusement manipulée pour lui redonner son éclat et sa force d’antan. Une statue qui n’était pas bien loin de sa maison, puisque la restauration s’est faite entièrement sur place, entourée par des barrières de chantiers qui laissaient entrevoir cette restauration aux Lyonnaises et aux Lyonnais.

    À quelques jours de la fin de cette restauration, nous vous proposons une avant-première : reportage au cœur de ce chantier pas comme les autres.

    Dans cet épisode :
    - Philippe Pagnon, chargé d'affaire à la Fonderie de Coubertin,
    - Jean-Marc Guetemme, responsable de la direction patrimoine et maintenance à la Métropole de Lyon.

  • Photo d'illustration - © Kevin Ortiz pour Unsplash

    Plantation de haies, construction de mares : comment la métropole de Lyon régénère sa "trame turquoise"

    23 avril 2024

    Plantation d’arbres, création de mares, installation de nouveaux refuges de biodiversité. Dans la métropole de Lyon, ces politiques sont souvent discrètes, et pourtant, elles font gagner peu à peu plus de place à la nature pour lutter contre l'érosion des sols, la sécheresse et le réchauffement climatique.

    Depuis quelques années, les politiques publiques et les associations se penchent en particulier sur un nouveau levier : la restauration des trames dites « turquoises ». Ce sont les interfaces entre les milieux aquatiques et les forêts ou prairies, à la fois des refuges de biodiversité et des corridors pour permettre aux espèces de passer d'un lieu de reproduction à un lieu de vie. Grande oubliée des politiques de renaturation, la trame turquoise est en voie de disparition à cause de décennies d'urbanisation, et d'une vision de l'agriculture sans haies et sans zone humide.

    Depuis 2021, la métropole de Lyon investit davantage dans la restauration de ces espaces naturels en zone rurale et urbaine. Elle s'est notamment lancée dans un Marathon de la biodiversité avec pour objectif de planter 42 haies et de créer ou restaurer 42 mares d'ici 2026, sur le territoire métropolitain mais aussi sur les terrains privés et communaux.

    Dans ce numéro de Tempo :
    - Pierre Athanaze, vice-président de la Métropole de Lyon chargé de l'environnement
    - Nicolas Alban, directeur régional de l'agence de l'eau Rhône-Méditerranée-Corse
    - Martin Jouve, chargé de projets FNE Rhône

  • L'épicerie sociale et solidaire Epicentre à Lyon est placée en redressement judiciaire - © RCF Lyon (Anaïs Sorce)

    L’aide alimentaire, victime collatérale de la lutte anti gaspi

    22 avril 2024

    Depuis 2019, la grande distribution est contrainte de réemployer ses invendus alimentaires pour limiter le gaspillage. C’est une des applications de la loi dite « Egalim », issue des États généraux de l’alimentation lancés en 2017. En conséquence, le déploiement de rayons anti-gaspi s’accélère dans les grandes surfaces, proposant des produits à date courte à moindre prix. C’est aussi le développement rapide d'enseignes spécialisées en déstockage. Mais, cinq ans après, les effets pervers de cette loi se ressentent sur les associations d’aide alimentaire.

    Quand l'aide alimentaire pâtit de la lutte anti gaspi : c'est le sujet de cet épisode de Tempo.

    Dans ce sujet :
    - Augustin Michoud, coordinateur de l'épicerie Epicentre
    - Sébastien Ribeaucourt, chef d’établissement de Revivre Auvergne Rhône Alpes,
    - Dalila Habbas, directrice générale du Fonds de dotation Biocoop

    Le détail dans notre article à lire sur rcf.fr ou sur l'application RCF.

  • Juliette Bossart-Trignat - © RCF Lyon

    Opération Place nette XXL : la préfète dresse le bilan dans le Rhône

    19 avril 2024

    Faire « place nette », c’est l’objectif du gouvernement pour lutter contre la délinquance et le trafic de stupéfiant. Après Marseille, Dijon ou encore Clermont-Ferrand, l’opération coup de poing nommée Place nette XXL a été lancée le 25 mars dernier, dans l’agglomération lyonnaise et même au-delà. Trois semaines après, on fait le bilan de cette opération avec la préfète déléguée pour la défense et la sécurité dans le Rhône : Juliette Bossart-Trignat.

  • illustration bibliothèque © Zaini Izzuddin pour Unsplash

    La bibliothèque municipale de Lyon, une priorité culturelle qui a dépassé les clivages politiques

    18 avril 2024
    Il n’est pas difficile de relier Lyon et la littérature. Capitale de l’imprimerie et de l’édition, au XVIe siècle, la capitale des Gaules n’a, depuis, pas cessé de faire vivre le livre sous toutes ses formes.
    Depuis fin 2023, Lyon fait même partie d’un réseau de l’UNESCO qui regroupe 300 villes dans le monde dites « créatives de littérature ». Cela vient récompenser le travail de ses librairies, la richesse de ses festivals consacrés à la littérature mais aussi la puissance de son réseau de bibliothèques municipales. C’est le deuxième le plus important de France et c’est aussi le premier budget culturel de la ville de Lyon depuis plus de cinquante ans. Une priorité culturelle qui a dépassé tous les clivages politiques.

    Dans cet épisode :

    - Nicolas Galaud, directeur de la Bibliothèque municipale de Lyon
    - Georges Képénékian, ancien adjoint à la Culture de la ville de Lyon et ancien maire de Lyon.
  • image d'illustration (nage) - Marcus Ng via Unsplash

    Les jours de gloire approchent : J-100 avant les Jeux parisiens

    17 avril 2024

    Nous n’avons jamais été aussi proche : ce mercredi 17 avril marque le J-100 avant l’ouverture des Jeux de Paris 2024. L’un des événements sportifs les plus suivis de la planète s’installe dans la capitale : évidemment, les compétences et savoir-faire français sont à pied d'œuvre pour faire de ces Jeux olympiques et paralympiques une réussite.

    Des compétences incarnées par des entreprises de notre pays, impliquées dans la tenue de ces JO, sur différentes thématiques : accessibilité, inclusion, sécurité, événementiel… Des centaines d’entreprises françaises, dont certaines de notre territoire rhodanien.

    Dans cet épisode de Tempo :
    - Martin Rochon, directeur général d'Okeenea
    - Guilhem de Marliave, CEO et co-fondateur d'Elistair

  • ©Ciktor Bystrov / Unsplash

    Faut-il plus de taxis à Lyon et dans la métropole ?

    16 avril 2024

    Début avril, la métropole de Lyon a annoncé qu'elle allait créer 150 nouvelles autorisations de stationnement (ADS) pour les taxis. L'objectif affiché  : donner plus de visibilité aux taxis pour répondre à la demande en hausse et pour les aider à concurrencer les VTC, les voitures de transport avec chauffeur comme Uber.

    Mais ce projet ne fait pas consensus parmi les taxis. Certains craignent que cela engendre plus de concurrence entre taxis, quand d'autres assurent que c'est le seul moyen de redorer leur image. 

    Dans cet épisode de Tempo : 
    - Jean-Charles Kohlhaas : vice-président du Grand Lyon en charge des déplacements et de l'intermodalité 
    - Mohamed Berkane : taxi lyonnais 
    - Yacine Grici : président et cofondateur de la Lutte syndicale des taxis (LST)
    - Saïd Djili : vice-président de la Lutte syndicale des taxis

  • image d'illustration (Notre-Dame de Paris) - Florian Cordier via Unsplash

    Notre-Dame comme vous ne l'avez jamais entendue

    15 avril 2024

    Il y a 5 ans jour pour jour, le 15 avril 2019, vous étiez sûrement, comme beaucoup de Français, abasourdi face aux images qui défilaient à la télévision : un immense incendie se déclare dans Notre-Dame de Paris, causant d’importants dégâts sur la charpente, les vitraux, les murs, et qui aura vu la chute de la flèche. Et depuis, artisans, vitraillistes, chercheurs, le chantier de restauration du monument fourmille de savoir-faire et d’expertise venus de tout le pays et de notre territoire.

    Dans cet épisode, nous partons à la rencontre d’une femme qui met toute sa passion depuis Lyon au service de Notre-Dame. Une passion sonore et une expertise unique au monde : Mylène Pardoen, archéologue du paysage sonore, experte scientifique pour la restauration de Notre-Dame pour le CNRS.

  • image d'illustration (usine) - Alexander Tsang via Unsplash

    Une grande étude sur la contamination aux PFAS des habitants de Pierre-Bénite

    12 avril 2024

    Dans la vallée de la Chimie, près de Lyon, une grande étude de biosurveillance vient d'être lancée pour évaluer la contamination aux PFAS des riverains des usines Arkema et Daikin, sur la plateforme de Pierre-Bénite.

    Les PFAS, ces molécules chimiques largement utilisées dans l’industrie partout dans le monde pour leurs qualités antiadhésives et imperméabilisantes, sont à l’origine d’une pollution massive que l’on découvre étude après étude depuis les révélations d'une enquête de France 5 en 2022. Certaines de ces substances sont classées cancérogènes par le CIRC, mais elles perdurent dans l'environnement et dans le corps, d'où leur surnom de « polluants éternels ».

    Depuis un an, l'Institut Ecocitoyen pour la Connaissance des Pollutions de Fos-sur-Mer a été mandaté par la métropole de Lyon pour effectuer des tests sanguins sur les populations proches de Pierre-Bénite et du sud du Rhône, notamment à Givors : 300 habitants vont y participer, ce qui en fait la plus grande étude jamais menée sur des riverains exposés au PFAS dans une zone industrielle.

    Des résultats précieux pour comprendre comment les habitants sont contaminés et l'impact probable sur leur santé, attendus pour 2026.

    Notre invité : Maxime Jeanjean, responsable santé et environnement à l’Institut éco-citoyen de Fos, qui lance l'étude PERLE (Perfluorés Lyon Eternel).

  • image d'illustration (dinosaures) - Mike Bird via Pexels

    À Trévoux, les Dinos de la controverse

    11 avril 2024

    65 millions d’années après leur disparition, les dinosaures créent la discorde… du moins ceux en plastique ! À Trévoux, à 40 minutes de Lyon, dans l’Ain, un projet de parc à thème sur les dinosaures fait controverse depuis plusieurs mois.

    Alors que la mairie défend un projet essentiel pour l'attractivité de la ville, des collectifs de citoyens pointent un saccage écologique et un non-sens historique et patrimonial.

    Dans ce Tempo :
    - Marc Péchoux, maire Union au centre et à droite de Trévoux
    - Nathanaël Duffit-Ménard, membre et avocat du collectif "Non aux dinos"
    - Maxime Meyer, chef de file des écologistes au conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes

    Le détail dans notre article à lire sur rcf.fr ou sur l'application RCF.

  • « Immeuble de la Soie » aux anciennes usines TASE - © RCF Lyon (Benoît Lhotte-Sixt)

    L'usine et les cités TASE de Vaulx-en-Velin ont cent ans

    10 avril 2024

    Il y a cent ans, des milliers d’hommes et de femmes travaillaient dans les usines de la région lyonnaise. Et en particulier dans la tentaculaire usine TASE. Installée à Vaulx-en-Velin, dans ce qu’on appelle aujourd’hui le Carré de Soie. Elle a ouvert ses portes en 1924 pour produire du textile artificiel. Une véritable ville est sortie de terre, avec ses logements pour les ouvriers, ses écoles, ses loisirs. Une époque florissante pour l’industrie mais aussi difficile pour les travailleurs.

    Une histoire que l’on vous raconte aujourd’hui dans le cadre du centenaire de l’usine TASE.

    Notre invité : Maxime Sermet, guide et médiateur culturel dans l’ensemble industriel remarquable Cusset-TASE.

  • Tempo · Le podcast d'actualité de RCF Lyon

    L'usine et les cités Tase de Vaulx-en-Velin ont cent ans

    10 avril 2024
    Il y a cent ans, des milliers d’hommes et de femmes travaillaient dans les usines de la région lyonnaise. Et en particulier dans la tentaculaire usine tase [Taze]. Installée à Vaulx-en-Velin, dans ce qu’on appelle aujourd’hui le carré de soie. Elle a ouvert ses portes en 1924 pour produire du textile artificiel. Une véritable ville est sortie de terre, avec ses logements pour les ouvriers, ses écoles, ses loisirs. Une époque florissante pour l’industrie mais aussi difficile pour les travailleurs.

    Une histoire que l’on vous raconte aujourd’hui dans le cadre du centenaire de l’usine Tase.

    Notre invité :

    Maxime Sermet, guide et médiateur culturel dans l’ensemble industriel remarquable Cusset-Tase.
  • image d'illustration (drapeaux européens) - Alexandre Lallemand via Unsplash

    Élections européennes : comment l'Europe change votre quotidien

    9 avril 2024

    Tous les Français sont appelés à se rendre aux urnes le 9 juin pour élire leurs 81 députés européens. C’est deux de plus que lors des élections précédentes de 2019. Alors que les têtes de listes commencent à faire campagne, comment l'Europe a avancé ces cinq dernières années ? Retour sur ce que fait concrètement l’Europe dans votre quotidien.

    Dans cet épisode de Tempo :
    - Sylvie Guillaume, eurodéputée socialiste
    - Gaëlle Marti, professeure de droit public à l’université Jean Moulin Lyon 3 et titulaire de la chaire Jean Monnet sur la promotion et la préservation des valeurs de l'Union
    - Marjolaine Arbona-Vidal, coordinatrice générale de la Maison de l’Europe à Lyon

  • image d'illustration (dattes) - Rauf Alvi via Unsplash

    Ramadan et dialogue interreligieux à Lyon

    8 avril 2024

    Le Ramadan touche à sa fin. Le Conseil français du culte musulman a fixé la date du mercredi 10 avril pour l’Aïd el-Fitr. Un mois de jeûne, de prière, mais aussi de dialogue : à Lyon et dans la métropole, la communauté musulmane multiplie les actions envers les plus démunis, mais aussi les moments de partages, comme l’Iftar, le repas du soir de rupture du jeûne, où des représentants d’autres religions sont conviés… Mais aussi des élus ou de simples citoyens.

    Exemple à l’Iftar partagé à la Grande Mosquée "Othmane" de Villeurbanne il y a quelques jours.

    Dans cet épisode de Tempo :
    - Christian Delorme, prêtre lyonnais et délégué épiscopal au dialogue interreligieux
    - Kamel Kabtane, recteur de la Grande Mosquée de Lyon
    - Azzedine Gaci, recteur de la mosquée Othmane de Villeurbanne
    - Michaël Barer, fondateur de l'association Les Racines de demain

  • Le chef papou Mundiya Kepanga - © RCF Lyon

    Entretien avec un chef papou, porte-voix de la défense de la forêt

    5 avril 2024

    Le chef papou Mundiya Kepanga était de passage à Lyon à l'invitation de la Métropole pour une série de conférences et de rencontres avec des scolaires. Ce chef de Papouasie-Nouvelle-Guinée parcourt le monde depuis plusieurs décennies pour sensibiliser à l'importance de préserver la nature.

  • série de livres © Tom Hermans pour Unsplash

    La ville de Lyon est-elle une capitale du polar ?

    4 avril 2024

    Vendredi 5 avril commence la vingtième édition du festival Quais du Polar. Jusqu'au 7 avril, des rencontres avec des auteurs d’œuvres policières, des conférences, des animations pour tous les âges.

    Une fois encore, c’est un grand rendez-vous international pour toute la galaxie polar. Près de 150 auteurs français et internationaux sont attendus à Lyon. L’espace d’un week-end, Lyon devient capitale du polar. Mais d’ailleurs, pourquoi la capitale des Gaules entretient un lien particulier avec ce genre littéraire, au point d’y accueillir un évènement de cette taille ?

    Dans cet épisode de Tempo :
    - François Pirola, ancien président du festival
    - Gérard Coquet, auteur lyonnais de polars

  • image d'illustration (paysage rural) - Tomasz Filipek via Unsplash

    Ces néo-ruraux qui ont quitté Lyon après le confinement

    3 avril 2024

    Entre 2020 et 2021 d'après l'Insee, la ville de Lyon n’a gagné que 22 habitants de plus. Aussi peu de nouveaux venus, c'est du jamais-vu pour la capitale des Gaules. Faut-il y voir une attractivité en baisse pour ce centre économique ? Depuis la crise covid, certains Lyonnais ou Grand Lyonnais ont en tout cas déménagé dans des territoires plus ruraux. Inversement, le département du Rhône (hors Métropole) voit, lui, sa population augmenter significativement chaque année.

    Quatre ans après le confinement, quelles conséquences pour ces transferts de population ?
    La greffe a-t-elle pris pour ces néo-ruraux qui ont décidé de quitter Lyon ?

    Dans cet épisode de Tempo :
    - Christophe Guilloteau, président du département du Rhône
    - Damien Monnier, maire de Sathonay-Camp
    - Rafik Othmane, habitant de Villars-les-Dombes et ancien Caluirard

  • Halle des Grandes Locos - © RCF Lyon

    La nouvelle locomotive culturelle du Grand Lyon : les Grandes Locos

    2 avril 2024

    Dans un peu plus d'un mois, le festival des Nuits Sonores sera de retour à Lyon ! Un festival qui va déménager cette année pour inaugurer les Grandes Locos, appelées à devenir le nouvel épicentre culturel de la métropole lyonnaise, à la Mulatière.

    Ce nom des Grandes Locos fait référence au passé ferroviaire de cet ancien technicentre de la SNCF. Une friche industrielle bâtie au milieu du 19e siècle au sud de Lyon, bordée aujourd’hui par la M7. Le projet de sa réhabilitation est porté par le Grand Lyon, en collaboration étroite avec les futurs pensionnaires des lieux.

    Dans cet épisode :
    - Cédric Van Styvendael, vice-président du Grand Lyon en charge de la culture,
    - Bertrand Buisson, directeur technique de la Biennale de Lyon.

  • Vadym Omelchenko, ambassadeur d'Ukraine en France - © RCF Lyon 2024

    « Les réfugiés ukrainiens en France gardent l’espérance » pour l'ambassadeur d'Ukraine en France

    29 mars 2024

    Deux ans après l'invasion russe en Ukraine, Tempo donne la parole à l'ambassadeur d'Ukraine en France, Vadym Omelchenko, de passage à Lyon pour une série de rencontres et de conférences.

  • image d'illustration (Bible) - Aaron Burden via Unsplash

    La rue, nouvel espace d'expression des chrétiens ?

    28 mars 2024

    Processions, évangélisation, prières spontanées... Depuis quelques années, les chrétiens ont fait leur retour dans la rue. Le 29 mars, à l'occasion du Vendredi saint qui précède Pâques et la résurrection du Christ, des milliers de catholiques arpenteront le centre-ville de Lyon à l'occasion du traditionnel chemin de croix : un parcours de prière en 14 stations qui rappelle la croix que Jésus a porté avant sa crucifixion.

    Faut-il voir dans cette exposition dans l’espace public un nouvel espace d’expression des chrétiens ?

    Dans cet épisode :
    - Adel Camel, diacre et chapelain au sanctuaire de Notre-Dame de Fourvière,
    - Jocelyne, bénévole à Fourvière participant au chemin de croix,
    - Sophie Delay, responsable d'Agapé Campus Lyon, accompagnée de Beneth et Emma, équipières de l'association,
    - Églantine et Marie, étudiantes en deuxième année de droit.

    ALLER PLUS LOIN
    Sur notre chaîne YouTube, notre reportage vidéo avec Agapé Campus Lyon

Vous avez parcouru 20 épisodes sur 160

Afficher plus

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don