Accueil
Le Grand Entretien · RCF Alsace · Lorraine Nancy · Jerico Moselle
Le 18/19 en Alsace, Lorraine, Moselle

Le Grand Entretien · RCF Alsace · Lorraine Nancy · Jerico Moselle - page 3

Emission présentée par Bénédicte Bossard, Nicolas Dufour (54), Thierry Georges

Rencontrez le Grand entretien de la rédaction. Celles et ceux qui font l'actualité politique, économique, culturelle, religieuse et associative de l'Alsace-Lorraine-Moselle.

Partager
S'abonner

Episodes

  • ©  fernando zhiminaicela via Pixabay

    Fin de vie : quelle place pour les soins palliatifs ?

    19 mars 2024

    Peut-on choisir sa mort ? Un enjeu majeur de civilisation. C’est le titre d’une conférence débat proposée par l’espace ADA du domaine de l’Asnée à Villers lès Nancy (Mardi 26 mars 2024 à 20h30). C’est aussi le titre d’un livre publié aux éditions Artège par les docteurs Pascale Favre et Jean-Maris Gomas. En plein débat sur la fin de vie et à l’heure ou le président Emmanuel Macron a présenté les grandes lignes du projet de loi à venir, leurs voix s’élèvent pour redonner une place de premier ordre aux soins palliatifs.

  • © RCF Alsace

    L’endométriose pariétale : l’espoir d’une nouvelle prise en charge

    18 mars 2024

    Depuis quelques années, la parole des femmes se libère, et l’expression de leur douleur aussi ! Règles douloureuses, fatigue, troubles digestifs et urinaires, voici quelques-uns des symptômes d’une pathologie dont le nom circule de plus en plus : l’endométriose. Longtemps ignorée, encore difficile à diagnostiquer, elle touche une femme menstruée sur 10. À l’occasion de la semaine européenne de prévention et d’information sur l'endométriose, portée dans notre pays par l'association EndoFrance, focus sur l’endométriose pariétale. À Strasbourg, l’équipe du CHRU s’est penché de plus près sur cette forme singulière de la maladie..

  • © RCF Alsace

    A Strasbourg, le centre Bernanos pousse ses murs pour les jeunes migrants

    15 mars 2024
    Visite du centre Bernanos, situé dans le quartier universitaire de l’Esplanade, à Strasbourg. Depuis 2016, des mineurs isolés en attente de régulation y sont accueillis par une équipe de bénévoles et de salariés, tous motivés pour les accompagner dans leur cheminement d’intégration (administratif, santé, scolarisation, nourriture, etc) . Avec, toutefois, le constat qu’ils sont encore nombreux à vivre dans la rue. A la base du projet, le déclic de l’aumônier catholique, le père Thomas Wender, qui s’est retroussé les manches pour proposer un centre d’accueil, avec les moyens du bord.
  • © RCF Lorraine Nancy

    La semaine du cerveau en Lorraine met la focale sur les ‘dys’

    14 mars 2024

    Du 11 au 17 mars 2024, la semaine du cerveau en Lorraine propose une série de rencontres pour explorer les mécanismes de notre cerveau. Pour cette nouvelle édition, l’accent est mis sur la famille des "dys", les troubles du langage et de l’apprentissage. Encore méconnus, leur dépistage et leur diagnostic sont pourtant déterminants.

  • © RCF

    Création mondiale du ballet La Belle et la Bête à l'Opéra-Théâtre de Metz

    13 mars 2024

    Le Ballet de l'Opéra-Théâtre de l'Eurométropole de Metz et le chorégraphe Julien Guérin proposent une création autour du conte La Belle et la Bête. Une jeune femme, surnommée "la Belle”, se sacrifie pour sauver son père, condamné à mort pour avoir cueilli à son intention une rose dans le domaine d'une terrible Bête.

    Les musiques sont celles de Félix Mendelssohn, Franz Schubert et Anthony Rouchier. Tous les rôles sont tenus par les 14 danseuses et danseurs du corps de ballet de l'Opéra-Théâtre.

    Première jeudi 14 mars à 20h, les représentations se poursuivent les 15 et 16 mars à 20h et dimanche 17 mars à 15h.

    Julien Guérin évoque son parcours et cette création mondiale, enregistré à l'Opéra-Théâtre de l'Eurométropole de Metz.

  • © Sora Shimazaki via Pexels

    Frère Gabriel Nissim - La justice restaurative

    12 mars 2024
    La justice restaurative offre un espace confidentiel, sécurisé et volontaire, de parole et d’échanges sur les ressentis, les émotions, les attentes de toutes les personnes concernées par l’infraction et ses répercussions. Elle consiste à faire dialoguer, avec l’aide d’un médiateur neutre et formé, une victime, l’auteur d’une infraction ou toute personne concernée.
  • © Terra Alsatia : Damien Fontaine

    "Terra Alsatia" : le pari fou du metteur en scène Damien Fontaine

    11 mars 2024

    Jusqu'au 17 mars, l'église catholique Saint Étienne de Mulhouse accueille le spectacle Terra Alsatia. Un son et lumière immersif qui raconte l'histoire de l'Alsace, de 1859 à la fin de la seconde Guerre Mondiale. Plus de 200 bénévoles sont mobilisés (sur scène et en dehors), une soixantaine de professionnels tandis que des milliers de spectateurs sont attendus pour occuper les bancs des deux représentations quotidiennes.

  • © Thierry Georges

    Michel Coqué Directeur Général de Metz Evenements, portrait et projets

    8 mars 2024

    Depuis le parc des expos de Metz, Michel Coqué, Directeur Général de Metz Evénements revient sur son parcours, la reprise du parc par le groupe GL Events et les grands rendez-vous en 2024 dont la Foire Internationale de Metz fin septembre dont le thème principal sera Venise.

  • © Markus Winkler via Unsplash

    Après les Vosges, l’Alsace et la Meuse teste le RSA “sous condition”

    7 mars 2024

    Ils étaient 18 départements français à tester ce dispositif depuis un an. Désormais, 29 autres territoires vont le rejoindre. Au total, 47 départements sont engagés, cette année, à expérimenter le RSA sous condition. C’est le cas notamment de l’Alsace et de la Meuse. Néanmoins, dans les Vosges, le dispositif est en place depuis le mois de mars 2023. 2000 allocataires ont suivi cette mesure qui consiste à effectuer 15 à 20 heures d’activité (formation, stage, etc,) contre le versement de l’allocation.

  • © Fanny Gonella, directrice du FRAC Lorraine

    Saba Niknam et Fanny Gonella, l'exposition Presque partout au FRAC Lorraine

    6 mars 2024

    Le Fonds régional d’art contemporain de Lorraine (49 Nord 6 Est – Frac Lorraine) accueille jusqu'au dimanche 18 août 2024 l’exposition Presque Partout. L’intérieur du Frac se transforme en labyrinthe grâce au design de l’architecte Soshiro Matsubara.
    Fanny Gonella, directrice du FRAC Lorraine nous livre quelques clés de Presque partout.

    Également au sein du FRAC, l'espace "Degrés Est" accueille l'artiste d'origine iranienne, installée à Strasbourg, Saba Niknam qui fait partie de la génération « née après la révolution iranienne» de 1979.
    Elle présente une série de coiffes de combattantes, créées pendant la pandémie à partir d’images d’archives qu’elle interprète.

  • © RCF Lorraine Nancy :

    Nancy : la saga de la rénovation du musée lorrain

    5 mars 2024
    C’est un dossier sensible à Nancy. La rénovation du palais ducal - musée lorrain connaît un nouveau rebondissement avec le dépôt, en janvier 2024, de deux recours gracieux contre le chantier prévu dans ce haut lieu culturel de la ville. Ils ont été déposés par l’association « Défense et Avenir du Patrimoine Nancéien » qui s’oppose au permis de construire et à l’autorisation de travaux du nouveau projet. Un nouveau chapitre dans l’histoire de ce musée, fermé depuis 2018, alors qu'initialement, les 150 000 pièces de sa collection en font l’un des grands musées d’art et d’histoire de France.
  • © RCF Alsace

    La place des femmes dans l’olympisme : une parité totale pour Paris ?

    4 mars 2024
    Bannies dans un premier temps des Jeux Olympiques modernes de 1896, c’est en 1900 que les premières athlètes féminines sont autorisées à participer à certaines épreuves. C’était déjà lors des JO de Paris. 124 ans plus tard, les J-O de cet été, à nouveau dans la capitale française, se targuent d’être enfin arrivés à atteindre la totale parité : 10 500 athlètes, autant de femmes que d’hommes. Signe que les temps changent ? Une victoire à modérer pour un sociologue strasbourgeois : si les femmes sont davantage présentes, la domination masculine l’est aussi.
  • © RCF Jerico Moselle : Jean-François Feuillette

    Jean-François Feuillette, "La Main à la pate", 50 recettes à feuilleter

    1 mars 2024

    Brioche, focaccia, ficelle apéro, millefeuille praliné, flan, tarte aux mirabelles... sans oublier des pains croustillants et savoureux !
    La Main à la pâte, aux éditions Michel Lafon, vous permettra de réaliser 50 recettes incontournables, à partir de quatre bases de pâtes à décliner selon vos envies. Régalez-vous avec des classiques revisités de la boulangerie-pâtisserie et des créations originales de Jean-François Feuillette, illustrées et accompagnées de conseils pour acquérir les gestes et le savoir-faire des artisans du pain.

    Natif de Conflans-en-Jarnisy en Meurthe-et-Moselle, Jean-François Feuillette a ouvert 64 boulangeries dans l'Hexagone dont celles en Alsace Lorraine :

    54 Essay-lès-Nancy et Heillecourt
    57 Augny, Mondelange et Woippy
    88 Epinal et Sainte-Marguerite
    68 Colmar

  • © RCF Alsace : Frédéric Ploquin

    Procès de l'attentat de Strasbourg : les victimes en quête de reconstruction

    29 février 2024

    Le 29 février 2024 à Paris s’ouvre le procès de l’attentat de Strasbourg. Jusqu'au 5 avril 2024, quatre accusés vont passer devant la cour d’assises spéciale pour répondre de leur implication dans le meurtre des cinq personnes et des onze blessés du 11 décembre 2018. Parmi les victimes du terroriste Chérif Chekatt, abattu par la police deux jours plus tard, Mostafa Salhane. Chauffeur de taxi, il a été pris en otage par le terroriste. Il raconte sa prise d’otage dans un livre, sorti le 1er février dernier : 15 minutes pour sauver ma vie. Publié aux éditions Plon et avec la complicité du journaliste Frédéric Ploquin.

  • © RCF Jerico Moselle

    La Moselle au 60ème Salon International de l'Agriculture Porte de Versailles

    28 février 2024

    La Moselle est présente au 60ème Salon International de l'Agriculture. La délégation mosellane s'est rendue lundi 26 février Porte de Versailles. Le salon en 3 parties dans le 18/19 :
    la première dans le pavillon 1, bovins, ovins, porcins, caprins avec Emmanuel Lebeau, conseiller départemental, Patrick Weiten président du Conseil Départemental de la Moselle, Xavier Lerond président de la Chambre d'agriculture de la Moselle, Gauthier et Thomas Peltre, jeunes éleveurs au salon avec Sibelle.

    Deuxième partie dans le pavillon 6, équins asins avec Paul Rechenmann, éleveur de chevaux de trait Domnom-lès-Dieuze présent au salon avec la jument Kera du Wolfert.

    C'est dans le pavillon 3, Produits et saveurs de France, au sein de l'espace Grand Est sur le stand de la Moselle que nous retrouvons Patrick Weiten, Xavier Lerond, les chefs Thomas François - À la 12 à Delme, le chef, ambassadeur de la Moselle, Michel Roth, les vignerons primés au Concours Général Eve Maurice et Victor Barbier.

  • © Peggy und Marco Lachmann-Anke via Pixabay

    Raphaël Chénot - Porte-parole de la Confédération paysanne 54

    27 février 2024

    Raphaël Chénot est éleveur Bovin lait bio dans la commune de Rayon, près de Lunéville. Il est aussi porte-parole de la Confédération paysanne en Meurthe-et-Moselle, syndicat qui s'oppose au libéralisme et au productivisme promus par la FNSEA et les JA. Très critique de l'agriculture intensive, la confédération paysanne défend la paysannerie et une agriculture respectueuse de l'environnement.

  • © RCF Alsace

    Élections européennes : comment expliquer l'indifférence des Français ?

    26 février 2024

    Le 9 juin prochain, nous serons amenés à nous rendre aux urnes pour élire nos 81 députés européens. En France, les partis politiques doivent rassembler au moins 5% des voix afin d'obtenir des sièges au Parlement. Un enjeu majeur mais dont on mesure difficilement l’importance. D’autant que l’actualité européenne ne semble pas vraiment intéresser les Français. C’est ce que révèle une étude d'opinion au nom plutôt évocateur : Élections Européennes, le grand brouillard. 59% des sondés français y expriment leur désintérêt pour les élections européennes de 2024. Une analyse commandée par plusieurs associations européennes, dont le Mouvement européen France.

  • © RCF Alsace

    Deux ans de l’offensive russe : portrait d’une jeunesse ukrainienne engagée

    23 février 2024
    Le 24 février 2022, le monde découvrait avec stupeur l’offensive russe en Ukraine. Deux ans après, ce qui devait être une attaque surprise s’est transformée en guerre d’usure. L’Ukraine tient pourtant bon. La mobilisation de son peuple s’articule par une forme de double engagement : militaire et intellectuel. Portrait de Roman Sigov, jeune sociologue ukrainien. Devenu du jour au lendemain fixeur près de la ligne de front, il poursuit ses études à Strasbourg.
  • © DR.

    En pleine transformation, le Château de Lunéville livre sa programmation 2024

    22 février 2024

    Après une pause hivernale, le Château de Lunéville, propriété du département de Meurthe-et-Moselle, accueille à nouveau du public à compter du 28 février 2024. Dans ce “Versailles Lorrain” encore en travaux, des concerts, conférences et animations vont se tenir toute la saison. On en parle avec Sylvie Duval, Vice-Présidente du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, chargée de la culture.

  • © RCF  Jerico Moselle

    Raphaël Pitti, de retour de Rafah dans la Bande de Gaza

    21 février 2024

    Raphaël Pitti, professeur agrégé de médecine d'urgence, de retour d'une mission humanitaire de 16 jours dans la Bande de Gaza, du 22 janvier au 6 février 2024, est l'invité du Grand Entretien.
    Le Dr Pitti raconte les conditions de survie des habitants, comment sont pris en charge les blessés à l'Hôpital Européen de Gaza et les projets portés par l'association de solidarité HUSOME, Humanité-Solidarité-Médecine dont il est le président, avec d'autres partenaires.

Vous avez parcouru 20 épisodes sur 345

Afficher plus

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don