Accueil
Le Club 57, l'actualité locale débattue autrement
Le Club 57 animé par Roger Cayzelle

Le Club 57, l'actualité locale débattue autrement - page 2

Emission présentée par Roger Cayzelle

Chaque semaine, Roger Cayzelle rassemble des journalistes et des personnalités locales : une bande de trublions qui commente l'actualité mosellane, lorraine et transfrontalière.

Partager
S'abonner

Episodes

  • Club 57 du 20 novembre 2023

    Regards sur le Grand-Duché autour d'un Camembert à la boite recyclée

    20 novembre 2023
    Nouvelle table ronde animée par Roger Cayzelle aux côtés de Catherine Barthélémy, Alexandre Majercsik, Sylvain Villaume et Jean-Marc Brodhag.

    Au menu de ce Club 57:
    - Le Grand-Duché de Luxembourg a désormais un gouvernement, un mois après les élections législatives du 15 octobre. Un gouvernement de 15 ministres constitué à l'issue de l’élaboration d'un programme très détaillé mais dont le transfrontalier apparaît plutôt absent. C'est Xavier Bettel, ancien 1° ministre qui sera le futur ministre des Affaires étrangères et il devrait suivre la grande région transfrontalière. Nous écouterons Yves Wendling, le consul du Luxembourg qui s'est exprimé sur cette nomination dans l'émission Politiquement vôtre jeudi dernier.

    - Il y a près de 15 ans maintenant Benoît Duteurte chroniqueur de France Musique mais aussi écrivain publiait un livre qui s'appelait « Le retour du général » un roman dans lequel avec beaucoup d'humour il écrivait que le général De Gaulle était revenu sur terre parce que la Commission européenne avait décidé d’interdire que l'on fasse la mayonnaise soi-même dans les restaurants ; il fallait nécessairement utiliser une mayonnaise « préfabriquée ». Aujourd'hui le gouvernement et l'Europe conseillent de réaliser le maximum de produits « faits maison ». Mais le dernier événement qui provoque un vif débat en France c'est l'affaire du camembert. La Commission européenne dit-on interdirait l'usage des boîtes en bois pour le camembert mais aussi pour le Mont d'Or car elles sont difficiles à recycler dit on. Est-ce que tout cela paraît significatif du temps qui passe mais aussi d'une certaine dérive bureaucratique et d’une distance grandissante entre certains décideurs et la réalité ?

    - Les coups de coeur et coups de gueule de nos clubbers sont à retrouver en fin d'émission !
  • Club 57 du 13 novembre 2023

    Parlons Grand Est et avenir de nos cités, en passant par la Lorraine, à pied !

    13 novembre 2023
    Nouvelle table ronde animée par Roger Cayzelle aux côtés de Michèle Larchez, Jean-Marc Brodhag, Jean-Michel Schweitzer et Cédric Rouillon.

    Au programme de ce Club 57:

    - Il y a plus de 40 ans déjà Jean-Marie Pelt plaidait avec plus ou moins de succès pour une ville que ne soit pas envahie par la voiture et qui redonne sa place aux piétons. Depuis un certain temps il n'est pas contestable que nos cités, en Lorraine comme ailleurs, se transforment progressivement pour aller dans cette direction.

    De leur côté des citoyens sont mobilisés pour imaginer une ville plus durable et plus harmonieuse. C'est notamment le cas d’un collectif qui a travaillé à un projet permettant de faire évoluer le quartier Outre Seille à Metz vers une organisation urbaine plus équilibrée, peut être assez proche de ce qu'aurait souhaité Jean-Marie Pelt. Jean-Michel Schweitzer fait partie de ce collectif ; nous évoquons ces travaux en introduction d'un débat sur l'avenir de nos villes.

    - Qu'est-ce qui fait aujourd'hui la spécificité de la région Grand Est ? Ce petit plus qui peut donner envie de nous rejoindre ? On rappelle que le slogan de la Région est : « la force d’un tout » .

    - Les coups de coeur et coups de gueule de nos clubbers sont à retrouver en dernière partie d'émission !
  • Club 57 du 6 novembre 2023

    L'avenir du ballon en Lorraine, des terres du FC Metz au ciel de Chambley

    6 novembre 2023
    Nouvelle table ronde animée autour de Roger Cayzelle aux côtés de Anaïg Haute, Claude Bellei, Sylvain Villaume et Cédric Rouillon.

    Au programme de ce Club 57:

    - Philippe Buron Pilatre a confirmé sa volonté de mettre fin à l'aventure Grand Est Mondial Air Ballons en annonçant qu'il jetait l'éponge la semaine dernière du moins dans la configuration actuelle. Une annonce qui a créé beaucoup d'émotion en Lorraine sur les réseaux sociaux surtout. Le journal « La Semaine » de son côté a même estimé que c'était « un peu la Lorraine qu'il mourrait une 2e fois ». Que faut-il faire pour prolonger l'aventure ? Quel doit être dans cette affaire le rôle des pouvoirs publics ?

    - Nous allons parler de football non pas pour savoir si le FC Metz doit jouer désormais en 3-5-2 ou en cas de 4-4-2 : quel peut être l'avenir d'un club qui ne dispose pas des immenses moyens financiers de certains grands clubs français ?

    - Les coups de coeur et coups de gueule de nos clubbers sont toujours au rendez-vous en fin d'émission !
  • Club 57 du 16 octobre 2023

    Ressources et rénovations : la région se met au charbon !

    16 octobre 2023
    Nouvelle table ronde animée par Cédric Rouillon aux côtés de Chantal de la Touanne, Michèle Larchez, Bernard Paniel et Jean-Marc Brodhag.

    Au programme de ce Club 57:

    - Parlons de la question des ressources naturelles dans notre région. On l’a constaté cet été : face aux sécheresses et à la pénurie annoncée, les coupures d’eau ne sont plus un tabou, y compris en France métropolitaine. Si notre région ne semble pas la plus exposée, on ne reprochera pas aux responsables de s’y intéresser et d’anticiper les décennies à venir. Ainsi dans notre département, le président Patrick Weiten a annoncé la tenue des « assises de l’eau en Moselle », et cela en fin d’année ou début 2024.

    Son constat de départ serait le suivant : pour garder sa vocation agricole, notre territoire a besoin d’eau, mais sa répartition est naturellement inégale. En parallèle, il semblerait que notre passé nous offre quelques opportunités, avec des mines de fer et de charbon largement gorgées d’eau au point de pouvoir être envisagées comme potentielles « mega-bassines ». Est-ce que la situation vous préoccupe ? Comment hiérarchiser les multiples urgences induites par le changement climatique ? Et d’un point de vue tant démocratique que pratique, faut-il se féliciter qu’un département comme la Moselle cherche à prendre le leadership sur cette question ?

    - Les messins ont pu le constater avec le retour des marteaux piqueurs en ville : la rue Serpenoise prépare sa mue. En 2025, la « serpentine » sillonnera la rue emblématique du commerce messin. La serpentine, c’est un assemblage fait de mobiliers urbains, d’alcôves et d’ilots végétalisés, le tout relié par des courbes reptiliennes évoquant le fameux graouly. Si la municipalité affirme ainsi son souhait de réenchanter le centre ville, certains riverains pointent du doigt le caractère un peu baroque de l’ensemble et le risque de voir la rue transformée en Disneyland. Qu’en pensez-vous et surtout est-ce que cela vous semble répondre à la lente désertification commerciale du centre ville ?

    - Les coups de coeur et les coups de gueule de nos clubbers sont à retrouver en dernière partie de cette émission.
  • Club 57 du 9 octobre 2023

    Défiance politique et emplois à outrance : le système "D"émocratie obsolète ?

    9 octobre 2023
    Nouvelle table ronde animée autour de Roger Cayzelle aux côtés de Pascal Trunck, Etienne Stock, Stéphane Jourdain et Cédric Rouillon.

    Au programme de ce Club 57:

    - Deux sondages réalisés cette semaine par l'hebdomadaire belge Le vif en disent long sur la perception des citoyens européens sur la démocratie : 51% des Belges estiment en effet que leur vote ne sert à rien et un jeune belge sur trois considère même que la démocratie n'est pas le système le plus efficace.

    La France n'échappe pas à ses ressentis voire à ses ressentiments : la plupart des enquêtes d'opinion confirment en effet la défiance des Français par rapport aux politiques et aux institutions traditionnelles, une défiance qui se traduit en particulier par une abstention de plus en plus importante. Comment restaurer la confiance en la démocratie, cette démocratie censée nous rassembler y compris dans la conflictualité ?

    - C'est une affirmation mille fois répétée : il suffirait de traverser la rue pour trouver du travail car des centaines de milliers d'emplois sont disponibles et ne trouvent pas preneurs alors que le pays compte plus de deux millions de chômeurs.

    Comment faire en sorte que ces postes ce travail soient vraiment occupés ? Certains pensent qu'il suffit de réduire les indemnités versées aux personnes qui n'ont pas d'emploi. D'autres estiment que cela accroîtrait encore la précarité. Mais que faire pour résoudre cette équation qui est sans doute moins simple à résoudre qu'on ne le pense ?

    - Les coups de cœur et coups de gueule de nos clubbers occupent toujours la dernière partie de cette émission.
  • Club 57 du 3 octobre 2023

    Bagnoles et Boomers : les défenseurs de l'environnement contre-attaquent !

    2 octobre 2023
    Nouvelle table ronde animée par Roger Cayzelle aux côtés de Catherine Barthélémy, Frédéric Schnur, Yves Wendling et Cédric Rouillon.

    Au programme de ce Club 57:

    - « J'aime la bagnole » est une déclaration du président de la République en présentant récemment son plan d'action pour la défense de l'environnement. Celle-ci a été mal perçue par celles et ceux qui alertent sur la problématique du réchauffement climatique et pour une réduction de l'usage de l'automobile.

    On voit bien qu à travers ces déclarations Emmanuel Macron veut éviter un affrontement trop radical entre les partisans de la route et ceux du rail et que, par ailleurs, il ne veut pas se mettre à dos un certain nombre de Français qui ne peuvent pas se passer de leur voiture.

    Il est vrai que le débat n'est pas simple à trancher dès qu'on examine une situation concrète. En Lorraine par exemple, la question de l'aménagement de l’A31 se pose. Faut-il chercher des solutions alternatives sur l’axe Nancy Metz Thionville Luxembourg ?

    - Le terme « boomer » désigne dans le vocabulaire actuel les Français nés à la fin de la guerre ou juste après la guerre : celles et ceux qui ont vécus une période de forte croissance, qualifiée souvent sous le terme de « 30 glorieuses ».

    Ils sont parfois désignés à la vindicte populaire comme ayant fait partie de la génération de l'insouciance qui a profité de cette croissance et transmettant aux générations suivantes un pays dont certains disent qu'il est aujourd'hui en déclin parce que les boomers n'ont pas su anticiper les difficultés auxquelles la France doit faire face aujourd’hui notamment sur la question de l'énergie dans le cadre du réchauffement climatique. Partagez-vous ce point de vue souvent exprimé sur les réseaux sociaux ou dans les éditoriaux des journaux ?

    - Les coups de coeur et les coups de gueule de nos clubbers sont au rendez-vous en dernière partie de cette émission.
  • Club 57 du 25 septembre 2023

    La population française augmente... Tout comme la température !

    25 septembre 2023
    Nouvelle table ronde autour de Roger Cayzelle animée aux côtés de Chantal de la Touanne, Jean-Marc Brodhag, Joscelyn Lapart et Philippe Grégoire.

    Au menu de ce Club 57:

    - Contrairement à ce qu’en France nous exprimons parfois de manière un peu prétentieuse, la démographie française est moins dynamique qu'on ne le pense. Le solde naturel (la balance entre les naissances et les décès) ne cesse de s'étioler de manière assez spectaculaire. Il était de 251 000 en 2012 et n'est plus que de 56 000 dix ans plus tard. Si la population française continue d'augmenter c'est parce que le solde migratoire reste élevé et qu'il est même en progression. Il y a chaque année plus de personnes qui rejoignent notre pays que d'individus qui la quittent. L'excédent l'année dernière était d'environ 100 000.

    Ce constat devrait nous faire réfléchir et nous faire sortir du déni notamment à un moment ou nous ne trouvons plus suffisamment de salariés pour occuper les emplois proposés. Pour le dire encore plus clairement si nous n'acceptons pas une politique d'immigration nous déclinerons inévitablement en matière démographique. Pourquoi avons-nous pourtant tant de mal à nous mettre d'accord sur ce constat ?

    - Le gouvernement a bien du mal avec la planification écologique et même si un certain nombre de mesures présentées sont intéressantes on peut quand même dire qu'il n'imprime vraiment pas sur la nécessité d'engager beaucoup plus frontalement la lutte contre le réchauffement climatique. Il faut dire que dès qu'une mesure est envisagée on recule assez vite.

    Parallèlement la sensibilité de nos concitoyens sur le sujet est beaucoup plus forte qu'il n'y paraît et de nombreuses initiatives locales sont prises par les collectivités locales mais aussi par les associations et les mouvements citoyens. Dès lors, pour gagner le combat contre le réchauffement climatique ne faudrait-il pas faire beaucoup plus confiance au terrain et mobiliser davantage les énergies ?

    - Les coups de coeur & coups de gueule de nos clubbers sont toujours de la partie en fin d'émission !
  • Club 57 du 18 septembre 2023

    Cannabis & Politique : une confiance qui part en fumée !

    18 septembre 2023
    Nouvelle édition animée par Roger Cayzelle aux côtés de Christine Martin, Claude Bellei et Aziz Mébarki.

    Au programme de ce Club 57 :

    - C’est un constat sans appel dans notre pays : le rejet des politiques s'accentue en France d'année en année. Tous les sondages confirment que nous avons de moins en moins confiance dans nos élus, même si les élus locaux échappent un peu à cette tendance. Le niveau de défiance par rapport aux élus nationaux est par contre très élevé il dépasse les 70% et ne cesse de progresser. Comment peut-on expliquer ce phénomène ?

    - Alors qu'en France nous hésitons encore beaucoup sur le sujet, nos voisins se sont engagés dans la voie de la libéralisation du cannabis utilisés à des fins récréatives. Au Grand-Duché de Luxembourg on peut désormais depuis le 21 juillet dernier consommer du cannabis à son domicile et en cultiver dans son jardin. En Allemagne, les adultes peuvent transporter jusqu'à 7 g de cannabis. Même si rien n'est encore décidé on s'oriente progressivement vers la vente libre du cannabis dans des magasins spécialisés ou dans des pharmacies et de manière quand même assez encadrée. Que pensez-vous de tout cela ?

    - Les coups de coeur & coups de gueule de nos clubbers sont au rendez-vous en dernière partie d'émission !
  • Club 57 du 11 septembre 2023

    Une histoire de transferts : surtourisme et supporters en colère !

    11 septembre 2023
    Nouvelle table ronde animée autour de Roger Cayzelle aux côtés de Cédric Rouillon, Philippe Buron-Pilâtre, Jean-Marie Vannesson et Vianney Huguenot.

    Au programme du Club 57 :

    - Alors qu'on pensait, après l'épidémie du COVID, que le tourisme allait prendre un sérieux coup dans l'aile, on constate que l'activité touristique a connu cette année en France un rebond plus que spectaculaire. Alors que nous ne cessons d'évoquer la sobriété, le surtourisme nous guette. Nous évoquerons évidemment le Mondial Air Ballons, Mécleuves Terre de Blues en passant par les Vosges avec les évolutions actuelle du tourisme à Gérardmer et sur la route des crêtes. Que se passe-t-il vraiment ?

    - La période estivale des transferts est terminée au FC Metz comme ailleurs, mais il faut bien dire que ce qu'on appelle le mercato devient de plus en plus compliqué et il provoque de plus en plus de frustrations dans certains clubs.

    Le FC Metz a laissé partir Georges Mikautadze vers l'Ajax et un certain nombre de supporters se sont déchaînés sur les réseaux sociaux contre Bernard Serin le président du FCM parce qu'il a laissé partir son meilleur joueur et ils demandent sa démission. Les clubs de supporters commencent à poser de plus en plus de problèmes à certains clubs car ils se considèrent parfois comme propriétaire des clubs qu’ils soutiennent et ils engendrent même parfois de la violence en tout cas de fortes crispations. Où va le football français ?

    - Les coups de coeur & coups de gueule de nos clubbers sont au rendez-vous en fin d'émission !
  • Club 57 du 4 septembre 2023

    Top départ pour la saison 2023-2024 du Club 57 !

    4 septembre 2023
    Première table ronde de la saison animée autour de Roger Cayzelle aux côtés de Michèle Larchez, Jean-Louis Baudoux, Jean-Michel Schweitzer et Cédric Rouillon.

    Au programme du Club 57 :

    - Cet été 2023 aura été marqué par une météo très contrastée avec l'alternance d'une longue période de sécheresse suivie de trois semaines extrêmement pluvieuses puis le retour de la canicule. Autant de signaux forts d’un dérèglement climatique qui s’accentue. Face à cela l’opinion publique semble assez désorientée. Premier glissement assez surprenant : 37% des Français se considèrent comme climato-sceptique un chiffre en progression de 9% en un an. La plupart ne nient pas vraiment la réalité du bouleversement mais ils considèrent que celui n'est pas dû à l'activité humaine ce qui les dédouane de la nécessité d’agir. Nous restons assez réticents face à des mesures réellement restrictives.

    - Une polémique assez ridicule a été ouverte par la chanteuse Juliette Armanet à travers une interview propos de la chanson « Les lacs du Connemara » crée par Michel Sardou il y a bien longtemps en 1981 sur des paroles de Pierre Delanoë. C'est une chanson qui la dégoûte dit-elle, et qu'elle classe clairement à droite. Mobilisation dès lors d'un certain nombre de citoyens ou personnalités de droite montant au créneau pour dénoncer le fait que, décidément, la gauche caviar ne comprenait pas le peuple, ce qui est aussi un grand classique. Peut-on comprendre cette polémique et tout l'engoument qu'elle a provoqué ?

    - Les coups de coeur & coups de gueule de nos clubbers sont toujours au rendez-vous cette saison !
  • Le Club 57 animé par Roger Cayzelle

    Clap 57 : retour sur les temps forts de cette fin de saison !

    3 juillet 2023
    Une nouvelle saison se termine pour nos clubbers et avant de laisser place aux programmes de la grille estivale de RCF, nous vous proposons de redécouvrir le meilleur de la fin de saison du Club 57 à travers des sujets d'émissions animées par Roger Cayzelle et Cédric Rouillon.
  • Club 57 du 26 juin 2023

    Un club sous le signe de la chaleur, des vacances au réchauffement climatique

    26 juin 2023
    Nouvelle table ronde animée autour de Roger Cayzelle aux côtés de Marie-Madeleine Maucourt, Désirée Mayer, Sylvain Villaume et Jean-Louis Baudoux.

    Au programme de ce Club 57 :

    - Un long article du journal « Le Monde » nous indique en effet que la maison individuelle retrouve plus que jamais les faveurs de nos compatriotes, en contradiction avec les politiques menées qui visent au contraire à développer un urbanisme plus concentré, considéré comme étant plus écologique. Une étude menée par Jean-Laurent Cassely dans la région parisienne montre au contraire que le pavillon de banlieue et les modes de vie qui en découlent permettent de faire face au réchauffe au réchauffement climatique beaucoup plus fortement qu'on ne le pense. Est-ce que vous comprenez les raisons de ce phénomène ? Les politiques publiques doivent elles s'adapter à cette nouvelle donne ?

    - L'observation des aspirations des Français face aux vacances qui approchent est aussi très instructive et ne correspond pas nécessairement aux clichés habituels. Premier constat : le nombre de Français qui partent en vacances ne diminue pas malgré l'inflation bien au contraire, la saturation touristique guette même certains sites. Second constat : les vacanciers émigrent de plus en plus vers la Bretagne, la Normandie, l'Auvergne et les Vosges. Que pensez-vous de cette inflexion des comportements ? Est-ce qu'ils annoncent d'autres migrations ultérieures vers nos régions ?

    - L'économiste Jean Pisani Ferry a jeté un pavé dans la mare il y a quelques semaines à travers un rapport insistant sur le fait que la lutte contre le réchauffement climatique n'était pas un jeu à somme nulle. En clair la transition énergétique va nécessiter un investissement considérable. Selon lui les 10 années qui viennent vont être déterminantes et il va falloir investir énormément d'argent pour faire face et éviter que les plus pauvres ne décrochent. L'économiste propose 2 pistes : un endettement provisoire et une participation plus forte des hauts et aux revenus, des pistes qui ont été accueillies très fraîchement le gouvernement. Qui a tort, qui a raison dans cette affaire ?

    - Les coups de coeur & coups de gueule de nos clubbers sont toujours au rendez-vous en fin d'émission !
  • Club 57 du 19 juin 2023

    Salons du livre, dons de sang et dons de vêtements : des RDV à ne pas manquer !

    19 juin 2023
    Nouvelle table ronde animée par Cédric Rouillon aux côtés de Michèle Larchez, Yves Wendling, Imrane Baroudi et Jean-Marc Brodhag.

    Au programme de ce Club 57 :

    - Mercredi dernier nous étions tous invités à contribuer au don du sang, mais si 90 % de la population française est pour celui-ci, seul 4 à 5 % franchissent le pas. Les réticences qui sont souvent dues à l’appréhension de l’aiguille, du malaise, mais aussi à un manque d’information quant à l’utilité du don : est-ce qu’il existe des alternatives ? Pensez-vous que le système ait intérêt à évoluer en profondeur pour éviter les fortes tensions relayées ces dernières années ? Qu’est-ce que le don du sang révèle de notre système de solidarité ou de notre mentalité ? Est-ce bien différent ailleurs en France ou en Europe ?

    - Nos confrères du Républicain Lorrain faisaient les gros titres cette semaine sur le retour des friperies et autres filières de revente des vêtements dans une dimension parfois sociale et solidaires. La tendance est aussi un impératif, guidé par l’inflation.
    Si de nouveaux sites internet ou des boutiques à la mode émergent, c’est également l’occasion pour toute une génération de redécouvrir les boutiques du Secours Catholique ou d’EMMAUS. Peut-on voir une vraie prise de conscience, un pas vers la sobriété heureuse, un réflexe de survie ou du bon sens ?

    - Les salons du livre ne cessent de se développer dans notre région. Si « Le livre à Metz » est incontournable, presque toutes les semaines, les rédactions reçoivent des courriers les invitant à communiquer autour d’un nouveau rendez-vous. Il y a deux semaines, c’était la BD au Château de Malbrouck, le week-end dernier à Forbach, avec plusieurs milliers de personnes au rendez-vous. Alors que les déclinologues nous alertent sur l’envahissement des écrans et donc la fin d’un certain rapport au livre et à la langue, comment expliquez-vous ces succès ? Pourquoi se rassembler autour du livres et des auteurs ? Quels sont les rendez-vous régionaux que vous identifiez ?

    - Les coups de coeur & coups de gueule de nos clubbers sont à découvrir en fin d'émission !
  • Club 57 du 12 juin 2023

    Évolution & décivilisation : des réflexions au cœur des controverses

    12 juin 2023
    Nouvelle table ronde animée autour de Roger Cayzelle aux côtés de Chantal de la Touanne, Tristan Atmania, Joscelyn Lapart et Imrane Baroudi.

    Au menu de ce Club 57 :

    - L'actualité récente a été marquée vers une série d'agressions sauvages vis-à-vis d'une infirmière à Reims qui a été assassinée, d'un petit garçon à Ajaccio et hélas par un drame à Annecy marqué par une agression épouvantable sur de jeunes enfants. Dans ce contexte le président de la République a utilisé il y a déjà 2 ou 3 semaines le terme de dé-civilisation. La dé-civilisation c'est le recul des comportements civilisés, la progression non seulement de l'incivilité mais aussi des actes violents voire barbares. Le terme est mis en avant depuis plusieurs années par Renaud Camus, un auteur d'extrême droite qui évoque une crise profonde de la civilisation occidentale due en partie selon lui à l'immigration. Que pensez-vous de tout cela ?

    - L'utilisation de la trottinette est au centre de nombreuses controverses : il y a quelques mois un jeune homme avait été contrôlé à 99 km à l'heure sur une trottinette à Metz. Un accident beaucoup plus grave a provoqué le décès d'un homme âgé de 43 ans à Metz également, rue Joseph Hénot. La trottinette n'est pas le seul moyen de déplacement qui provoque des accidents mais on peut se demander si la cohabitation avec les autres moyens ne commence pas à poser problème. Comment faut-il réagir à cette évolution des modes de déplacement ?

    - Deux informations récentes qui méritent réflexion : la première concerne l'enseignement : une fois de plus l'académie de Nancy-Metz perdra 140 postes d'enseignants à la rentrée en raison du déclin démographique de la Lorraine et une seconde information, des estimations récentes font apparaître que la Lorraine sera peut-être une des régions qui va être un peu plus épargnée par les risques de sécheresse que les régions du Sud. D'autres estimations font apparaître sur le plus long terme que les régions méditerranéennes mais aussi l'Aquitaine vont connaître de plus en plus fréquemment des périodes de chaleur prolongées et fréquentes, considérées par Météo-France comme « difficilement supportables ». Est-ce que la longue période qu'a connue notre pays et qui a été marquée par l'héliotropisme et l'attrait de population française vers le sud n'est-elle pas derrière nous ?

    - Coups de coeur & coups de gueule sont à retrouver en fin d'émission !
  • Club 57 du 5 juin 2023

    Du football à l'assiette : les clubbers restent sur leur faim

    5 juin 2023
    Nouvelle table ronde animée par Roger Cayzelle aux côtés de Christine Martin, Jean-Louis Baudoux, Hervé Latriche et Jean-Marie Vannesson.

    Au menu de ce Club 57 :

    - Selon le Credoc, un organisme d'observation de la vie de nos concitoyens, 16% des Français ne mangent pas à leur faim et ce chiffre grimpe même à 24% pour les moins de 40 ans. Nous sommes donc bien placés devant un phénomène de précarité alimentaire en constante augmentation. Toutes les associations caritatives confirment ce phénomène. Pourquoi notre pays ne parvient-il pas à endiguer cette fracture sociale qui était pourtant déjà le thème central de la campagne de Jacques Chirac en 1995 il y a près de 30 ans ?

    - Le président de l’Eurométropole à Metz estime que l'agglomération a depuis trop longtemps tourné le dos à la rivière Moselle et il a multiplié les initiatives pour la replacer au cœur de la cité des initiatives qu'il a présenté en conférence de presse sur un bateau vendredi dernier. Il s'agit du prolongement de la navette fluviale qui a été créée l'an dernier et qui ira désormais jusqu'à Moulins-lès-Metz, création d'une page de sable, jet d’eau sur le plan d'eau, création d'un restaurant hôtel sur le quai des régates et, c'est ce qui est sans doute le plus original : la création d'un bac, un des bacs les plus courts du monde entre le quai des régates et l'île du Saulcy où sera créé une guinguette. L'opposition municipale crie au gadget : qu'en pensez-vous ?

    - Nous évoquons la victoire du FC Metz de ce samedi et l'accession plus que probable du club à la Ligue 1 : Jean-Marie Vannesson va nous expliquer pourquoi l'accession en Ligue 1 n'est pas encore totalement acquise mais nous débattrons surtout autour d’une question simple : le sport est-il vraiment un atout essentiel pour l'attractivité et la cohésion sociale d’un territoire ?

    - Les coups de cœur et coups de gueule de nos clubbers sont à découvrir en fin d'émission !
  • Le Club 57 animé par Roger Cayzelle

    Le printemps du Club 57 : best-of !

    29 mai 2023
    Le printemps se poursuit sur RCF et en ce lundi de Pentecôte, nous vous invitons à redécouvrir les temps forts des dernières tables rondes animées autour de Cédric Rouillon & Roger Cayzelle.
  • Club 57 du 22 mai 2023

    Mobilité et maires menacés : des phénomènes toujours plus accentués

    22 mai 2023
    Nouvelle édition du Club 57 animée par Roger Cayzelle aux côtés de Claude Bellei, Chantal de la Touanne, Jean-Marc Brodhag et Cédric Rouillon.

    Au programme de cette émission:

    - L’actualité récente a été marquée par la démission spectaculaire du maire de Saint-Brévin les pins à la suite de menaces mais plus encore d'agressions violentes et inacceptables. Mais il n'est pas le seul : selon le ministère de l'Intérieur 1293 maires ont démissionné depuis les élections du 28 juin 2020. Quel est votre avis sur ce phénomène qui a tendance à s'accentuer ? Quelles sont les raisons de fond qui expliquent la difficulté d'être maire aujourd'hui ?

    - Même si la tendance ralentit un peu le parc automobile français ne diminue pas alors que le train peine à reconquérir des voyageurs. En clair les Français continuent à préférer très nettement la voiture. Pour des raisons environnementales évidentes le basculement de la voiture vers d'autres formes de mobilité et notamment vers le rail devrait s'effectuer beaucoup plus rapidement. Est-ce que vous pensez que cela est vraiment possible ?

    - Les coups de coeur & coup de gueule de nos clubbers occupent toujours la dernière partie du Club 57 !
  • Club 57 du 15 mai 2023

    À pied ou en voiture : un club intergénérationnel et des débats éléctriques

    15 mai 2023
    Nouvelle table ronde animée par Cédric Rouillon aux côtés d'Apolline Benoit-Gonin, Claude Bellei, Joscelyn Lapart et Jean-Marie Vannesson.

    Au programme de ce Club 57 :

    - La ville de Metz a annoncé la piétonnisation de la Rue des Allemands à partir du 3 juin prochain, affirmant par l'occasion la réussite de l'expérimentation de la Fournirue. À Metz, Nancy, comme dans toutes les grandes villes, le mouvement de reconquête piétonne semble massif, alors que dans les petites villes les maires misent plus facilement sur l'accès automobile comme outil d'attractivité commerciale. Qu'en pensez-vous : la voiture doit-elle définitivement sortir de nos villes ? Y'a t'il vraiment des politiques différentes sur ce terrain entre les sensibilités politiques ?

    - Voiture toujours... 3000 emplois directs : c'est le chiffre annoncé la semaine dernière dans le cadre de l'installation du Taïwanais ProLogium à Dunkerque pour une grande usine de batteries. Le mouvement vers la voiture électrique semble lancé et irrésistible. En Moselle, on connaît l'importance de l'industrie automobile avec le groupe Stellantis du côté de Metz Borny et Trémery. Double question : est-ce que le temps de l'électrique est vraiment venu, et surtout, pensez-vous que l'électrique peut signifier la fin de l'industrie automobile dans notre territoire ?

    - On profite de la représentation générationnelle large de l'émission pour revenir sur "l'affaire Adèle Haenel" l'actrice trentenaire et multi récompensée a décidé d’arrêter de tourner pour dénoncer la « complaisance » du milieu envers les agresseurs sexuels, mais aussi plus largement sa soumission au capitalisme. Quelle lecture faites-vous de cette politisation inattendue perçue comme ultra radicale par une partie des observateurs ? Est-elle représentative d'une génération ?

    - Les coups de cœur et coups de gueule de nos clubbers sont à retrouver en fin d'émission !
  • Club 57 du 24 avril 2023

    La presse fait son retour sur la formidable autoroute du Club 57 !

    24 avril 2023
    Nouvelle table ronde animée par Roger Cayzelle aux côtés de Jean-Louis Baudoux, Jean-Marie Vannesson, Jean-Marc Brodhag et Cédric Rouillon.

    Au programme de ce Club 57 :

    - La Lorraine est-elle formidable ? Le journal La Semaine se pose la question avec un titre choc en première page : « Toujours formidable ? » Au fond qu'est-ce qu être formidable ? Pourquoi est-on formidable ou comment le devient-on ? Une région doit-elle être formidable ?

    - Le journal Libération vient d'avoir 50 ans. À cette occasion sa rédaction à publié un très beau numéro spécial qui met en avant les combats menés par Libération depuis 1973. Au même moment Jean-Pierre Jager publiait un livre où il raconte son combat pour faire vivre le journal La semaine depuis 10 ans. La presse écrite pèse-t-elle sur le cours des choses, peut-elle faire ou défaire les politiques ou au contraire a-t-elle beaucoup moins d'influence qu'on ne le dit ?

    - Des associations environnementales ont appelé ce week-end à une manifestation contre le projet de contournement routier entre Toulouse et Castres. Le contournement de Rouen rencontre bien des oppositions. En Lorraine l’A31 bis entre Florange et la frontière luxembourgeoise devrait voir le jour mais un certain nombre d'associations l’ont aussi vivement contestée. Peut-on et doit-on encore construire des autoroutes en France et en Europe aujourd'hui ?

    - Les coups de cœur et coups de gueule de nos clubbers sont au rendez-vous en fin d'émission !
  • Le Club 57 animé par Roger Cayzelle

    Retour sur les temps forts du Club 57

    17 avril 2023
    Nouveau best-of du Club 57 à la redécouverte des temps forts de ce début d'année 2023 : entre fermetures, inflation et saturation, le tout servi par l'intelligence "pas encore artificelle" de nos clubbeurs sans ChatGPT.

Vous avez parcouru 20 épisodes sur 123

Afficher plus

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don