Accueil
Journal 18h30 : édition du soir
© RCF

Journal 18h30 : édition du soir

Emission présentée par ThomasCauchebrais

Tous les jours, l'édition du soir présente le journal de 18h30, avec des informations brûlantes et des thèmes à découvrir.

Partager
S'abonner

Episodes

  • © RCF

    En Pays de la Loire, 5% des locataires HLM dépassent le plafond de ressources

    15 avril 2024
    L’Etat part en guerre contre les locataires de HLM trop riches. Le gouvernement entend évincer ceux dont les revenus dépassent les barèmes d'attribution. Une mesure qui fait grincer les dents des professionnels du logement social en Pays de la Loire.

    Angers Loire Métropole s’engage dans l’avenir d’Atos. Une garantie d’emprunt de 1,80 million d’euros doit être votée ce soir en conseil. Un soutien au groupe d’électronique qui envisage de réaliser de lourds investissements pour son usine de supercalculateurs à Angers.

    Nicolas Bouzou viendra partager son optimisme aux chefs d’entreprises angevins demain lors d'une conférence. Dans son dernier ouvrage, l’économiste pointe du doigt notre propension à broyer du noir dans une société qui ne va pas si mal. Et surtout qui a les capacités de faire face aux défis qu’elle rencontre.
  • © RCF

    L'emploi des cadres très dynamique dans la région, particulièrement en Anjou

    11 avril 2024
    Après une année record en termes de recrutement en 2023, l’emploi cadre devrait encore progresser dans les mois à venir. C’est en tout cas le résultat d’une enquête nationale de l’Apec, l’association pour l’emploi des cadres. A en croire cette enquête, l’Anjou tire son épingle du jeu.

    Le Festival Musical Durtal en difficulté financière. Bien implanté dans le paysage culturel local, l’événement qui fête ses 10 ans paie les frais d’un soutien vacillant des pouvoirs publics.

    Et puis Georges Ory se lance dans une nouvelle confrontation dans sa quête pour obtenir un titre mondial. Le boxeur angevin de 32 ans est à Londres demain soir. Il y affrontera l’Anglais Charlie Edwards, ancien champion du monde en 2018 et 2019.
  • © RCF

    Bientôt une loi anti-frelon pour soutenir la filière apicole

    10 avril 2024
    Les soignants perplexes vis à vis de “la taxe lapin” voulue par le gouvernement. L’exécutif a l’intention de sanctionner les patients qui n’honorent pas leur rendez-vous médicaux. Mais le dispositif s’avèrerait contraignant pour les médecins et pénalisant pour l’accès aux soins.

    Chaque année, la filière apicole perdrait jusqu’à 12 millions d’euros de chiffre d'affaires à cause du frelon asiatique qui ravage les ruchers. Pour endiguer le phénomène et éviter la prolifération de l’espèce, le Sénat vote demain une loi pour faciliter la destruction des nids.

    Et puis on arrête plus le progrès. C’est une première. Une société angevine vient de créer un assistant community manager via l’intelligence artificielle générative. Une solution destinée à aider les petites entreprises dans la gestion de leurs réseaux sociaux.
  • © RCF

    A deux mois des élections européennes, les mairies en quête d'assesseurs

    9 avril 2024
    Les négociations patinent entre les partenaires sociaux au sujet du futur pacte de la vie au travail. Organisations syndicales et patronales peinent à se mettre d’accord sur un texte encourageant l’emploi des séniors. Le Medef tient à créer un CDI spécifique pour les plus de 60 ans. Une proposition massivement rejetée pour le moment.

    A deux mois des européennes en France, les mairies cherchent à recruter des assesseurs pour la bonne la bonne tenue du scrutin. Une mission pas forcément évidente quand on sait que ces élections n’attirent pas les foules. A Angers, 500 à 700 personnes seront mobilisés le Jour-J.

    Enfin le château de la Lorie s’apprête à lancer sa saison culturelle dans le segréen. Au programme : un premier spectacle sur la vie de Don Bosco puis une projection monumentale sur la façade de l’édifice cet été. Une animation signée de l’artiste international Xavier de Richemont.
  • © RCF

    Le Gault et Millau dévoile ses lauréats régionaux dans son guide 2024

    8 avril 2024
    Les ambulanciers veulent se faire entendre des politiques. Ils ont invité ce lundi, à l’occasion de la journée nationale de la profession, plusieurs députés à les accompagner sur le terrain. Une opération de sensibilisation qui intervient alors que le ministre de l’économie a fait part de son intention de réduire drastiquement les dépenses dans ce secteur.

    Le Gault et Millau a fait étape en Anjou ce lundi. Le célèbre guide gastronomique est venu remettre aux professionnels de la région plusieurs distinctions et lancer officiellement son livret 2024. Plus de 500 bonnes adresses y sont recensées. Aucune surprise en ce qui concerne le Maine-et-Loire.

    Enfin, le Secours Catholique recherche des familles d’accueil pour cet été. Comme tous les ans, l’association entreprend d’offrir des vacances à des jeunes issus de foyers modestes qui n’ont pas la possibilité de partir entre juillet et août.
  • © RCF

    La FCPE 49 se mobilise contre les "groupes de niveaux" à la rentrée prochaine

    4 avril 2024
    La Fédération des parents d’élèves de Maine-et-Loire mobilisée aujourd’hui contre le « choc des savoirs ». Une réforme que le gouvernement veut appliquer dès la rentrée prochaine au collège via des « groupes de niveau ». Un non-sens pour certains parents.

    Pour la première fois ce week-end, un pèlerinage à Lourdes est dédié aux personnes divorcées non remariées. Nous avons rencontré à cette occasion une participante angevine qui fait le choix de rester fidèle à son mari malgré la séparation.

    Et puis le président des Ducs d’Angers reste ambitieux pour l’avenir. La saison prochaine, le club de Hockey sur glace visera à nouveau le titre de champion de France. Et il pourra compter sur ses jeunes pousses. L’équipe des moins de 20 ans du club a été sacrée au niveau national pour la première fois il y a quelques jours.
  • © RCF

    1321 IVG ont été réalisées à Angers en 2023

    3 avril 2024
    Il y a un mois, députés et sénateurs validaient la constitutionnalisation du recours à l’IVG. Une pratique qui tend à croître ces dernières années. Qui sont les femmes qui décident d’avorter ? Comment sont-elles accompagnées ? Reportage à la fin de cette édition.

    C’est l’un des enjeux de la protection de l’enfance. La lutte contre la prostitution des mineurs concernerait plusieurs milliers d’ados en France. Les Pays de la Loire ne seraient pas épargnés par le phénomène qui s’amplifie en partie à cause d’internet et des réseaux sociaux.

    Et puis le secteur du transport de marchandises s’apprête à prendre un virage ambitieux en Anjou. Gros émetteur de gaz à effet de serre, la filière cherche à décarboner son activité. Un projet d’ampleur impulsé par la société Ageneau en ce sens est en cours de réflexion.
  • © RCF

    Edition du soir du 2 avril

    2 avril 2024
  • © RCF

    La mise en place des groupes de niveaux au collège pose problème dans le privé

    21 mars 2024
    Comment mieux encadrer les élèves sans moyens supplémentaires ? C’est la question que se pose l’enseignement privé catholique forcé de mettre en place les « groupes de niveau » voulu par le gouvernement dès la rentrée prochaine. Le directeur diocésain Philippe Trillot prévient. Tous les établissements ne seront pas en capacité d’appliquer la réforme.

    Afin de lutter contre l’exclusion et pour aider les foyers à revenus modestes, Habitat et Humanisme vient de lancer son agence immobilière à vocation sociale. L’association recherche des propriétaires solidaires prêts à louer leurs biens à des populations en difficulté à des prix plafonnés, en contrepartie d’avantages fiscaux notamment.

    Et puis en cette semaine de la presse et des médias, nous nous sommes rendus dans une école angevine où les élèves ont eu à interviewer ce matin la rectrice de l’académie de Nantes dans le cadre d’une émission de radio qu’ils animaient
  • © RCF

    Les ventes immobilières en chute libre entre 2022 et 2023 en Anjou

    20 mars 2024
    La baisse des taux d'intérêt immobilier se poursuit en ce début d’année 2024… Ils sont désormais en dessous de la barre des 4% en moyenne. Si les observateurs estiment que la reprise sera lente et hésitante, tous les professionnels du secteur espèrent des jours meilleurs après une année 2023 morose sur le plan des transactions en Anjou.

    Ces dernières années, les demandes d’installation de caméras de vidéosurveillance dans l’espace public ont augmenté dans le département. Et pourtant, le dispositif ne serait pas efficace dans la résolution des enquêtes de police. C’est ce que martèle le journaliste Olivier Tesquet, invité des Confluences Pénales de l’Ouest à Angers demain.

    Enfin, le diocèse d’Angers organise ce vendredi une soirée d’informations sur la pastorale SE DIRE. L’Eglise propose aux personnes séparées en souffrance de suivre un parcours de relèvement au sein d’un petit groupe. La choletaise Valérie Lizeul a pu en bénéficier. Elle a accepté de témoigner de cette expérience salvatrice.
  • © RCF

    Cholet Agglo promet 600 000€ pour lutter contre la désertification médicale

    19 mars 2024
    L’Agglomération du choletais s’engage contre la désertification médicale. Sur son territoire, les habitants sont très nombreux à chercher désespérément un médecin traitant. La collectivité a donc débloqué une enveloppe pour faciliter les installations. Mais cette aide financière ne sera pas suffisante selon un collectif de médecins.

    Au sommaire également, Les Printemps du tourisme en Anjou. Les acteurs de la filière étaient réunis à Terra Botanica aujourd’hui pour échanger sur les grandes tendances de demain et recruter des saisonniers et salariés dont ils manquent à l’approche de la nouvelle saison.

    Enfin, nous évoquerons cette histoire insolite. La redécouverte de deux œuvres du célèbre sculpteur David d’Angers dans le grenier d’un particulier du Maine-et-Loire. Les bas-reliefs seront exposés à partir de demain à Paris avant d’être mis aux enchères.
  • © RCF

    Promises le 15 mars au plus tard, les aides de la PAC se font désirer

    18 mars 2024
    Les agriculteurs tapent du poing sur la table face aux promesses non tenues par le gouvernement… L’exécutif s’était engagé à ce que les aides de la PAC 2023 soient versées dans leur intégralité avant le 15 mars. Mais certaines subventions concernant notamment la filière bio tardent à être débloquées.

    L'épidémie de Covid-19 a laissé des traces chez les jeunes… notamment sur le plan de leur santé mentale. 4 ans tout juste après les premières mesures de confinement, 41% des étudiants français souffrent de troubles psychiques. Pour les accompagner, l’Université d’Angers forme des secouristes en santé mentale.

    Inaugurée il y a plus de 15 ans, la Via Sancti Martini s’agrandit. L’association, en charge du chemin qui emmène les pèlerins à la découverte du patrimoine religieux lié à Saint Martin, veut créer de nouveaux itinéraires dans l’Ouest des Pays de la Loire.
  • © RCF

    Les élus de l'agglo d'Angers donnent leur avis ce soir sur la future prison

    14 mars 2024
    Le dossier de la future prison d’Angers va occuper une bonne partie des débats ce soir au conseil d’agglomération. Les élus sont appelés à donner leur avis sur le projet porté par l’Etat. S’ils y sont globalement favorables, des réserves ont néanmoins été émises quant aux compensations pour les communes concernées directement.

    Il y a quelques jours, plus de 60 kilomètres de routes départementales sont repassés de 80 à 90 km/h en Maine-et-Loire. Une décision prise contre l’avis de la commission de sécurité routière. Mais rien n’a été laissé au hasard selon l’élu en charge du dossier Gilles Piton.

    Et puis alors qu'Emmanuel Macron doit s’exprimer publiquement sur le soutien de la France à l’Ukraine ce soir, au niveau local aussi, certains se mobilisent. L’association humanitaire Partir / Offrir Grand Ouest, sillonne actuellement l’Anjou dans le cadre d’une nouvelle opération de collecte pour récolter des produits de 1ère nécessité.
  • © RCF

    Le Département doit puiser dans ses réserves pour équilibrer son budget

    13 mars 2024
    Dans un contexte économique tendu, le conseil départemental de Maine-et-Loire s’apprête à voter son budget pour 2024. 6 millions d’euros ont dû être puiser dans les réserves de la collectivité pour équilibrer les finances. Le vice-président du département Philippe Chalopin tire la sonnette d’alarme et demande à l’Etat de prendre ses responsabilités.

    C’est l’un des produits phare du Val de Loire… La saison des asperges démarre tout juste en Anjou. Les conditions météorologiques de ces dernières semaines ont considérablement compliqué la récolte à venir.

    Enfin, Emmanuel Macron a inauguré il y a quelques jours le village des athlètes des Jeux Olympiques de Paris. Il a notamment pu observer la façade des immeubles recouverte par les plaquettes colorées de Rairies Montrieux. Un gros coup de projecteur pour la briqueterie angevine qui voit son rayonnement s’accroître. Y compris à l’étranger.
  • © RCF

    Aide à mourir : "Notre société manque cruellement d'Espérance"

    12 mars 2024
    Dimanche Emmanuel Macron a évoqué les contours de son projet de loi sur l’aide à mourir qui devrait être débattu au Parlement avant l’été. Une initiative saluée par l’association pour le droit de mourir dans la dignité. Une dignité mise à mal en partie par l’image que la société renvoie aux patients en fin de vie selon le philosophe Pascal Mueller-Jourdan.

    Bruno Parmentier attendu en Anjou demain. L’ancien directeur de l’Ecole Supérieur des Agricultures d’Angers est invité au lycée Le Fresne pour y donner une conférence. Il abordera notamment les solutions pour garantir une sécurité alimentaire à l'échelle mondiale.

    Et puis "Mr le Curé fait sa crise" est de retour en Anjou. Le spectacle au succès national sera joué la semaine prochaine à Angers avec un nouveau comédien pour interpréter les différents personnages sur scène.
  • © RCF

    Grève de la fonction publique demain. Des perturbations dans les écoles

    11 mars 2024
    La CPME veut mobiliser ses troupes contre le droit européen. 25 000 petits patrons ont déjà signé une pétition contre une décision de justice de la Cour de Cassation qui stipule que tous les salariés en arrêt maladie acquièrent des congés payés, avec un effet rétroactif. L’organisation craint que la note soit salée et mette en difficulté les entreprises.

    Cantine, garderie, activité du soir… Les services périscolaires des écoles de l’agglomération angevine seront perturbés demain. Les syndicats appellent à une mobilisation massive pour dénoncer la faiblesse des rémunérations des agents publics.

    Et puis ça bouge à Irigo. Sur le réseau de transports en commun de l’agglo d’Angers, certains bus changent d’horaires ou d’itinéraires. Sur la ligne A du tramway, la fréquence de passage va aussi augmenter car les conditions de voyage devenaient de plus en plus précaires.
  • © RCF

    L'Eglise organise une journée mémorielle pour les victimes d'abus sexuels

    7 mars 2024
    A l’initiative des évêques de France, l’Eglise organise demain une journée mémorielle pour les victimes de violences et d’abus sexuels. En Anjou, un collectif de victimes s'associe aux célébrations.

    Vigilance… en cette fin de période hivernale, les chenilles processionnaires sont de sortie. L’espèce qui pullule sur notre territoire est classée comme un organisme nuisible à la santé humaine. Ses poils particulièrement urticants peuvent engendrer de graves crises allergiques.

    Samedi, c’est l’ouverture de la pêche à la truite. Malheureusement, le département ne compte plus aucune espèce sauvage dans ses plans d’eau et rivières depuis de nombreuses années.
  • © RCF

    Cholet Basket joue sa survie en Coupe d'Europe ce soir

    6 mars 2024
    Les entreprises françaises vont-elles devoir accorder des congés à leurs salariés en arrêt maladie, quelle que soit la nature de cet arrêt ? C’est en tout cas le sens d’une décision de justice rendue par la Cour de cassation qui impose au droit français de se soumettre au droit européen. Les patrons s’alarment. La CFDT, elle, calme le jeu.

    Le dispositif MaPrimeRénov a du plomb dans l’aile. Le programme d’aides lancé par le gouvernement pour favoriser les rénovations énergétiques de logement revoit ses ambitions à la baisse. Et la mesure manquerait en plus totalement sa cible selon certains acteurs du logement en Anjou.

    Et puis Cholet Basket joue quasiment sa survie en Coupe d’Europe ce soir. Le club du Maine-et-Loire reçoit l’équipe turque de Tofas. En cas de défaite, les hommes de Laurent Vila n’auraient plus leur destin en main.
  • © RCF

    IVG dans la Constitution : et après ?

    5 mars 2024
    24h après l’adoption au Congrès de la constitutionnalisation du recours à l’IVG, des interrogations demeurent, notamment chez les opposants à cette mesure. La députée Anne-Laure Blin redoute que ce vote ouvre des fragilités juridiques par rapport à la clause de conscience des professionnels de santé.

    De son côté l’Eglise par la voix du Président de la conférence des évêques de France dénonce “un droit à supprimer la vie humaine”. Mais pour le prêtre angevin Jean Joncheray, l’institution catholique doit continuer sa mission de veilleur pour faire prendre conscience au monde du miracle de la vie.

    Enfin, dans un registre plus léger, nous revenons sur la performance d’une équipe de Molkkÿ des Mauges, 2e des championnats d’Europe disputés ce week-end dans le Nord. Le club envisage maintenant d’organiser les prochains mondiaux en Anjou.
  • © RCF

    Un documentaire sur les mineurs ardoisiers de l'Anjou ce soir sur France 3

    4 mars 2024
    La préfecture de Maine-et-Loire veut démanteler les bidonvilles du département. Un site temporaire d’installation a été créé il y a quelques jours à Angers pour accueillir des familles Roms. Mais pour l’instant, la dynamique a du mal à prendre.

    France Télévision rend un hommage aux ardoisiers de l’Anjou ce soir… 10 ans après la fermeture de la mine de Trélazé, la chaîne publique diffuse un documentaire intitulé “Le dernier combat des gueules bleues. Un combat juridique pour faire reconnaître la silicose, dont beaucoup d’anciens souffrent, comme maladie professionnelle.

    Et puis les campings de la région ont le sourire. Selon l’Insee, les touristes les ont plébiscités l’été dernier. Fréquentation en hausse partout et notamment en Anjou où la progression est même 2 fois plus rapide qu’ailleurs.

Vous avez parcouru 20 épisodes sur 394

Afficher plus

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don