Bandeau locale Bandeau locale
Logo RCF
Logo RCF

Actuellement à l'antenne : Eco Mag

 Eco Mag Présenté par Jean-Louis Berger-Bordes
jusqu'à 23h55
L'économie en débat
En savoir plus

 

La communauté oecuménique de Bose

Contre courant - du 4 au 16 juin*

> écouter l'épisode 1

> écouter l'épisode 2

> écouter l'épisode 3

Au nord de Turin, dans le Piémont italien, découvrez un monastère pas comme les autres ! La communauté oecuménique de Bose a vu le jour en 1968. Sa mission : prier pour l'unité des chrétiens.

 

 

A la fin des années 60, porté par le souffle de Vatican II, Enzo Bianchi se retire à la campagne pour répondre à un appel monastique. Après trois années de solitude il est rejoint en 1968 par des hommes et des femmes désireux de vivre une certaine radicalité évangélique.

 

 

Un nouveau type de monastère dans la plus pure tradition du monachisme

Initié dès l'enfance à la prière, Enzo Bianchi éprouve très jeune le besoin de rythmer ses journées par la prière. Quand en 1965, il se lance dans une vie d'ermite, il ne soupçonnait pas qu'il serait rejoint par d'autres.

 


Enzo Bianchi - copyright : Bose

 

S'il n'avait pas le projet de réunir des hommes et des femmes, la dimension oecuménique de la communauté lui tenait fortement à coeur.

 

 

Ils sont aujourd'hui 80 religieux et religieuses animés d'une même leur soif de rencontre de l'autre et de vie évangélique.

 

Une certaine radicalité évangélique

Les bâtiments d'une grande sobriété rappellent la nudité des lieux de culte protestants mais aussi la tradition monastique cistercienne. Fidèle à la devise bénédictine Ora et labora, les religieux de Bose mène une vie rythmée par la prière et  le travail.

 

 

Dans un ancien hameau agricole, des ateliers de poterie, de menuiserie et de boulangie ont été aménagés. Entre les moments de prière quotidiens, les membres de la communauté de Bose travaillent. Ils fabriquent notamment leur propre mobilier. Artistes ou artisans, tous choisissent d'abord de vivre la vie du Christ.
 

 

Le souci de la beauté à Bose rejoint la volonté de placer la beauté au coeur de leur vie monastique. "La vraie simplicité est beauté", comme le souligne soeur Alice. "La vraie beauté est un synonyme de Dieu, elle révèle quelque chose qui donne vie."

 

 


 

Acteurs du monde oecuménique

L'ouverture oecuménique de la communauté transmet la dimension universelle du message du Christ.

 

> Monastère de Bose


* diffusions le mardi à 11h30 - le jeudi à 4h30, à 13h30 et à 18h15 - le samedi à 14h30 et à 22h